Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

L'Image du jour

Neogend permet aux gendarmes de vérifier les identités et pré-remplir en mobilité un dépôt de plainte (à droite le Lt-Colonel Olivier Langou).

La refonte du SI face à la transformation numérique

Dernier Dossier

La refonte du SI face à la transformation numérique

La meilleure façon d'illustrer la transformation numérique est d'apporter des témoignages concrets d'entreprises. C'est dans cette optique que la...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

10 M$ d'amende pour le Nasdaq suite à la cotation chaotique de Facebook

Crédit : D.R.

Crédit : D.R.

Suite aux problèmes techniques qui avaient retardé le début du courtage des actions et aux décisions prises en conséquence, le Nasdaq devra verser 10 millions de dollars d'amende.

Le Nasdaq devra débourser 10 millions de dollars d'amende suite aux problèmes techniques survenus lors de l'entrée en bourse de Facebook le 18 mai 2012. Ainsi en a décidé le gendarme de la bourse américaine, la SEC (Securities and Exchange Commission). La raison de cette amende d'une ampleur encore inédite: les mauvaises décisions du Nasdaq suite à ces problèmes techniques ont conduit à des violations de la réglementation. 

30 000 ordres bloqués pendant deux heures

Dans son communiqué, la SEC rapporte que, lors de l'introduction en bourse du réseau social, plus de 30 000 ordres sont restés dans le système pendant plus de deux heures alors qu'ils auraient dû être exécutés immédiatement ou annulés. Les investisseurs n'ont donc eu aucune visibilité sur le cours de l'action. Mais la cotation n'a pas pour autant été suspendue. Les pertes pour les investisseurs sont, selon Reuters, estimées à 500 millions de dollars. Cette amende clôt les procédures de la SEC à l'encontre du Nasdaq mais pas celles lancées par des investisseurs privés. Ces derniers estiment que les 62 millions de dollars que la plateforme boursière est prête à débourser pour compenser les pertes sont loin de répondre à leurs attentes. ICTjournal.ch

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

#LMItoutneuf

lancement dans

Publicité
Publicité
Publicité