Le Raspberry Pi est désormais disponible dans une cuvée Compute Module 3 taillée pour faire tourner des applications industrielles.

L'Image du jour

Le Raspberry Pi est désormais disponible dans une cuvée Compute Module 3 taillée pour faire tourner des applications industrielles.

La refonte du SI face à la transformation numérique

Dernier Dossier

La refonte du SI face à la transformation numérique

La meilleure façon d'illustrer la transformation numérique est d'apporter des témoignages concrets d'entreprises. C'est dans cette optique que la...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Amber fait le lien entre JavaScript et Smalltalk

Créé en 2011, le langage open source Amber permet d’interagir avec des objets JavaScript. (crédit : Pixabay/Kheinz)

Créé en 2011, le langage open source Amber permet d’interagir avec des objets JavaScript. (crédit : Pixabay/Kheinz)

Le langage Amber, dérivé open source du langage de programmation orienté objet Smalltalk, relie la syntaxe Smalltalk au code JavaScript.

L’association de Smalltalk avec JavaScript pour le développement Web permet au langage Amber d’offrir une meilleure expérience utilisateur, mais aussi de meilleures performances et il supportera les chargeurs JavaScript actuels. Né en 2011, le langage open source Amber est inspiré de Smalltalk. Il permet de compiler en JavaScript et d’interagir avec des objets JavaScript. « La syntaxe de Smalltalk est minimaliste et très propre. C'est un langage purement orienté objet où tout est objet », a déclaré le fondateur d'Amber, Nicolas Petton. « Son environnement de développement est unique : toutes les opérations se déroulent en direct sur un système, si bien que le prototypage et les améliorations progressives sont un jeu d'enfant », a-t-il ajouté.

Amber bénéficie de plusieurs améliorations, en particulier en matière d'expérience utilisateur. Il faut citer par exemple « un meilleur outil d’interface de ligne de commande et des mises à jour automatiques au niveau du registre », comme l’a indiqué Herby Vojcik, actuellement en charge du soutien chez Amber. « On assiste à des changements dans le monde JavaScript, et Amber va probablement essayer de monter dans le train de l’ECMAScript 6 Modules et de fonctionner sans heurts avec la dernière génération de chargeurs/constructeurs JavaScript. Des modifications internes de la pile du compilateur sont également prévues afin de tenir compte des ajouts de syntaxe. La documentation va être améliorée. De nouvelles bibliothèques seront ajoutées de même que les classes et les méthodes de Pharo. Le langage et l'environnement Pharo sont une implementation de référence d'Amber.

Amber se fond dans les outils JavaScript 

Avec Amber, les développeurs peuvent prendre directement les librairies JavaScript existantes et utiliser des objets Amber comme paramètres. « Une bonne collaboration avec JavaScript signifie aussi qu’Amber peut se fondre dans les outils JavaScript », a déclaré Herby Vojcik. « La langage Amber lui-même est un ensemble de modules AMD (Asynchronous Module Definition) et il utilise AMD pour charger d'autres modules si nécessaire. Il est possible d’utiliser un gestionnaire de paquets comme Bower ou NPM, créer des bibliothèques Amber et les télécharger vers les gestionnaires de paquets ».

Amber n'est pas le seul à associer JavaScript et Smalltalk. Le framework Maria le fait aussi et il utilise également un framework MVC (Model-View-Controller) pour construire des applications JavaScript.

Sur le même sujet (Amber)

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

#LMItoutneuf

lancement dans

Publicité
Publicité
Publicité