Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Internet.

L'Image du jour

Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Inte...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

AWS lance des certificats TLS et SSL gratuits

Le service cloud de certificats TLS/SSL gratuit arrive quelques semaines après ceux de Let's Encrypt soutenu notamment par la fondation Mozilla. (crédit : D.R.)

Le service cloud de certificats TLS/SSL gratuit arrive quelques semaines après ceux de Let's Encrypt soutenu notamment par la fondation Mozilla. (crédit : D.R.)

Amazon Web Services a annoncé l'arrivée de Certificate Manager, un service permettant d'obtenir gratuitement des certificats Transport Layer Security et Secure Socket Layer pour des sites web, mais pour l'instant uniquement disponible pour la région Virginie du Nord. Le géant du cloud étend par ailleurs sa présence en Europe avec l'arrivée d'un datacenter en Grande-Bretagne.

Aux côtés de la haute disponibilité, de l'optimisation des coûts et de la performance, la sécurité constitue un des engagements d'Amazon Web Services. L'éditeur le sait et multiplie les initiatives pour rassurer les entreprises et les persuader d'opter pour ses services cloud et, ce, alors que le cadre juridique en matière de protection et d'exploitation des données transférées vers des pays situés en dehors de l'union européenne est en pleine réécriture avec l'arrivée prochaine d'un Safe Harbor 2.

Parmi la batterie de mesures mises en place par AWS en matière de sécurité et de protection des données, on retiendra en particulier les certifications ISO 27017 (code de bonnes pratiques pour les données cloud), et 27018 (sécurité et à la confidentialité des données à caractère personnel). A noter que cette dernière a déjà été adoptée par Microsoft en février 2015, mais également Numergy en mai et également Google. Outre les certifications, AWS s'était également déjà conformé à l'article 29 Working Party de la directive en matière de protection des données (Data Protection Directive) émise par la commission européenne en mars 2015. « Concernant la sécurité, AWS ne se permet jamais de déplacer les données clients situées dans une région, sauf s'ils en expriment le souhait », a précisé Stephan Hadinger, responsable des solutions d'architecture chez Amazon Web Services France, à l'occasion d'un point presse jeudi 21 janvier.

Le datacenter anglais prévu pour fin 2016-début 2017

Dernier arrivé dans l'arsenal des outils de sécurité d'AWS : Certificate Manager. Annoncé dans un blog, ce service permet de déliver gratuitement des certificats TLS et SSL, vérifiés par une autorité de certification maison. « Certificate Manager facilite la provision, la gestion, le déploiement et la réutilisation de certificats SSL/TLS », indique AWS. Des certificats qui vont pouvoir être utilisés afin de sécuriser les communications réseaux et garantir l'identité des sites web. Dans un premier temps, Certificate Manager sera uniquement disponible pour la région de Virginie du Nord mais sera, par la suite, disponible dans d'autres localités.

Par ailleurs, AWS a annoncé compléter son maillage européen avec l'ouverture d'un datacenter en Grande-Bretagne « fin 2016 ou début 2017 », a indiqué Stephan Hadinger. Un centre qui vient renforcer les autres localisés en Irlande ainsi qu'en Allemagne à Francfort. Au total, dans le monde, AWS dispose de datacenters dans 32 localisations (zones de disponibilité) répartis dans 12 régions. Un maillage de datacenters complété également de 54 points de présence (PoP), à savoir des serveurs de cache locaux mais également des DNS (Route S3) hébergés chez des prestataires visant à améliorer en particulier les temps de réponse. En France, AWS dispose ainsi de 3 PoP, dont deux en région parisienne et un autre à Marseille. Côté business, le poids-lourd du cloud a réalisé pour son troisième trimestre 2015 un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de dollars, en croissance de 78% d'une année sur l'autre, pour une marge opérationnelle de 25%.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 04/02/2016 à 10h35 par A.B (Membre) :

Bonjour

SSL et TLS sont des protocoles.

Les certificats ont un attribut "Key Usage" - pour ces certificats ce serait "Server Authentication"

La presse spécialisée devrait veiller à être précise et à ne pas tout mélanger.

Signaler un abus

le 26/01/2016 à 11h17 par Visiteur7848 :

Il y a déjà possibilité d'avoir des certificates gratuits:
sslforfree.com
startssl.com

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Décembre 1986 n°261
Publicité
Publicité