Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Chiffrement : un étudiant de l'EPFL va travailler sur Core OS chez Apple

Frédéric Jacobs, spécialisé en chiffrement, va apporter son expertise à l'équipe de sécurité de Core OS chez Apple.

Frédéric Jacobs, spécialisé en chiffrement, va apporter son expertise à l'équipe de sécurité de Core OS chez Apple.

Frederic Jacobs, expert en chiffrement et étudiant à l'EPFL, va collaborer cet été avec l'équipe de développement d'Apple, autour de la sécurité de Core OS, la couche qui contient les bases des systèmes d'exploitation iOS et OS X.

Frederic Jacobs, jeune expert en chiffrement et étudiant à l’EPFL, va travailler pour Apple. «Je suis ravi d’annoncer avoir accepté une offre pour travailler avec l’équipe sécurité de CoreOS chez Apple cet été», a tweeté celui qui officie comme vice-président de l’association de hackers de l’école polytechnique lausannoise. Cette collaboration prendra la forme d’un stage, a précisé sur Twitter Frederic Jacobs, sans en dire davantage sur la durée de son engagement.

CoreOS est une couche logicielle contenant les fonctionnalités dites de bas niveau entre le hardware et iOS. Cette annonce intervient alors que la firme de Cupertino se trouve en plein bras de fer avec le FBI. Rappelons que le service fédéral de renseignement demande à Apple de lui fournir une mise à jour d’iOS qui permettrait de forcer l’accès à l’iPhone d’un auteur de la fusillade de San Bernardino. Selon le New York Times, Apple a initié des développements destinés à renforcer encore la sécurité de ses appareils et se prémunir davantage contre ce type de demandes. Dans ce contexte, qu’Apple fasse appel à des développeurs supplémentaires prend tout son sens, même si le lien entre le stage de l'étudiant et les démêlés actuels de la firme pourrait n’être que fortuit.

Frederic Jacobs est entre autres connu dans le milieu pour avoir été à la tête du développement de Signal, une app de chiffrement de bout en bout, au sein de la communauté Open Whisper System. En outre, en juin 2014, il avait fait parler de lui en repérant un système anti-mouchard dans iOS 8. Depuis juin 2015, il travaille à temps partiel pour la plateforme d’échange de bitcoins Bity.com. 

ICTJournal.ch

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Avril 1985 n°187
Publicité
Publicité