Au Japon, Nestlé annonce qu'il va déployer 1 000 robots dans ses boutiques pour renseigner les clients.

L'Image du jour

Au Japon, Nestlé annonce qu'il va déployer 1 000 robots dans ses boutiques pour renseigner les clients.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

CSS souffle ses 10 bougies

CSS souffle ses 10 bougies

Bon anniversaire. Le W3C, consortium en charge de contrôler les standards du Web, fête les 10 ans des feuilles de style CSS (Cascading Style Sheets). Dix années au cours desquelles le Web s'est enrichi, ouvrant la porte à de plus en plus de fonctionnalités multimedia et de présentations ergonomiques facilitées par l'usage de CSS. Pour rappel, la feuille de styles factorise dans un fichier la présentation graphique des pages Web en définissant les éléments précis de placement, de couleur, de police, par exemple. Elle symbolise ainsi la séparation du contenu de sa forme. Pour l'occasion, le W3C lance un concours pour lequel les développeurs pourront envoyer "leurs plus belles conceptions CSS". Ces dernières seront ensuite sélectionnées par les co-auteurs des spécifications CSS, Bert Bos et Hakon Lie, et exposées dans la galerie CSS10, nom de l'événement. L'organisme a également publié un bref historique de CSS, dans lequel on apprend notamment que c'est en France (à Rocquencourt) que le premier groupe de travail a éclos en 1995, avant une ratification le 17 décembre 1996. Les CSS ont plusieurs avantages, commente le W3C : d'abord l'accessibilité en offrant un formatage semi-sémantique au contenu, puis la facilité de ré-utilisation des attributs CSS, la présentation étant définie dans un unique fichier. Notons enfin la possibilité d'adapter le contenu à de multiples canaux de diffusion, tels que les téléphones portables. Précisons que le CSS doit également limiter l'usage des tableaux HTML imbriqués, initialement réservés à mise en forme de données, puis "hackés" pour la mise en page. Autant davantages qui, dans un contexte propice aux développements d'applications Ajax, séduisent les entreprises. Adobe a récemment inauguré son propre site de ressources CSS, CSS Advisor. CSS se décompose en trois niveaux classés hiérarchiquement par leur champ de fonctionnalités. Le niveau 1 dresse les fondamentaux des spécifications que le niveau 2 (dernier en date 2.1) améliore, en lui ajoutant le support d'autres attributs. L'évolution des CSS est également liée à celle des navigateurs, qui, au fur et à mesure de leur développement, interprètent plus ou moins bien les nouvelles spécifications. A ce titre, Firefox est réputé pour supporter au plus près les standards CSS imposés par le W3C. Devant Internet Explorer. Mais l'écart tend à se réduire avec la version 7 d'IE. La spécification CSS 3, en cours de développement, devrait ouvrir le standard aux interactions avec l'utilisateur, grâce au support des fonctions vocales et des formulaires Xforms.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité