Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Dell vend ses services à NTT Data pour financer le rachat d'EMC

Après avoir engagé le rachat du spécialiste du stockage EMC par son groupe, Michael Dell a besoin d'argent pour le financer. (crédit : D.R.)

Après avoir engagé le rachat du spécialiste du stockage EMC par son groupe, Michael Dell a besoin d'argent pour le financer. (crédit : D.R.)

Pour réduire le montant de la dette contractée auprès des banques pour racheter EMC, Dell vend à NTT Data pour 3,05 Md$ les activités de services qu'il avait rachetées à Perot Systems en 2009.

C’est donc bien au groupe japonais NTT, plus précisément à sa filiale informatique NTT Data, que Dell cède ses activités de services pour un montant de 3,05 milliards de dollars, une transaction à laquelle le groupe texan se voit contraint pour pouvoir financer la coûteuse acquisition du spécialiste du stockage EMC engagée à l’automne dernier. La transaction entre la firme de Michael Dell et NTT Data a été annoncée hier. Son montant n'a pas été directement communiqué par les deux parties mais rapporté par différentes sources.

En octobre 2015, Dell avait indiqué son intention de racheter EMC pour 67 milliards de dollars, aujourd'hui ramené autour de 60 Md$. On savait depuis lors qu’il cherchait à revendre certaines de ses activités pour réduire la dette de 43 Md$ contractée auprès des banques pour réaliser cette acquisition. En décembre, la cession de la division de sécurité RSA avait été évoquée avant de parler de la revente de la branche services que le groupe texan avait acquis en 2009 avec le rachat de Perot Systems (à l'époque pour 3,9 Md$).

Atos avait été sur les rangs

Pendant un moment, entre fin décembre et janvier, la SSII française Atos, dirigée par Thierry Breton, avait été sur les rangs, apparemment prête à débourser 4,3 milliards de dollars pour récupérer Perot Systems. Mais la concurrence s’est rapidement avivée avec des prétendants comme TCS, Cognizant et NTT donc, ce dernier raflant finalement la mise, pour un montant inférieur à celui qu'Atos semblait vouloir mettre. L’absorption de Dell Services va permettre à NTT Data d’étendre significativement sa présence en Amérique du Nord ainsi que son positionnement mondial, tout en renforçant ses services d’infrastructure. Outre ces derniers, Dell Services réunit aussi des services cloud, applicatifs et de BPO. Son rapprochement avec NTT Data va permettre à ce dernier de disposer aussi d’un portefeuille d'offres verticales s’adressant aux principaux secteurs d’activités incluant la santé, la finance, l’assurance et le secteur public. Dans le domaine de la santé, elle va notamment associer ses solutions IT et de BPO.

Dans un communiqué, Michael Dell insiste sur les investissements qu’il a réalisés dans les services numériques, la modernisation des applications, les outils, l’automatisation et les modèles « as a service » qui ont permis aux clients de simplifier leur environnement IT. John McCain, CEO de NTT Data, aura la responsabilité des activités de services ainsi réunies. Dans un communiqué, il qualifie Dell Services d’entreprise très bien gérée. « Il y a peu de cibles d’acquisitions sur notre marché qui procure ce type d’opportunités unique pour accroître notre compétitivité et la profondeur de nos offres », souligne-t-il. Avec cette acquisition, NTT Data compte en particulier doper son activité cloud, a par ailleurs rapporté le CEO au WSJ. Jusqu'à la clôture de la transaction, Dell Services va continuer à opérer sous la direction de Suresh Vaswani, son président, sous la responsabilité de Michaell Dell. L'acquisition est soumise aux approbations réglementaires.

Dell continuerait par ailleurs à étudier la cession de certains autres actifs, notamment Quest Software et SonicWall.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité