Advertisement
Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

L'Image du jour

Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'API Cloud Vision apporte le machine learning Google aux développeurs

Google ouvre son API Cloud Vision à tous les développeurs

Google ouvre son API Cloud Vision à tous les développeurs

Google dévoile une version bêta de son API Cloud Vision et la met à disposition de tous les développeurs. Cette API offre aux développeurs la possibilité d'exploiter le machine learning et la reconnaissance des images au sein de leurs applications.

Une version bêta de l'API Cloud Vision de GoogleGoogle est désormais ouverte à tous les développeurs. Cette API offre aux développeurs la possibilité de soumettre leurs images au machine learning et à la détection d'objets. Les développeurs pourront ainsi ajouter des fonctionnalités de recherche d'images. Google promet en effet que son algorithme est capable de reconnaître des milliers d'objets différents dans les images, comme par exemple, une voiture de sport, un sushi ou un aigle. Il est aussi possible d'identifier la couleur dominante.

L'API Cloud Vision prend en charge différents scénarios. Elle peut par exemple détecter des «labels», c'est-à-dire qu'elle permet de choisir l'entité dominante dans une image. Elle comprend aussi une solution de reconnaissance optique de caractères (OCR) ou de reconnaissance faciale des émotions.

Pour utiliser cette API, les développeurs doivent stocker leurs images dans Google Cloud Storage. Il leur en coûtera deux dollars pour 1000 images pour appliquer la détection de «label». La fonction OCR pourra être utilisée moyennant 0,60 dollars pour 1000 images. Cette fonction sera disponible dès le 1er mars.

www.ICTjournal.ch

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
10 Mai 1993 n°544
Publicité
Publicité
Publicité