Advertisement
Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'April déplore l'absence du Libre du plan Besson

L'April déplore l'absence du Libre du plan Besson

Même si le rapport France Numérique 2010 n'est pas encore officiellement dévoilé, l'April reproche au texte d'occulter le chapitre du logiciel libre. Préparé par Eric Besson, le secrétaire d'Etat chargé du Développement numérique, le texte n'est qu'un « plan timoré, édulcoré des propositions qu'il avait initialement faites en faveur du logiciel libre », estime l'association. Les 27 pistes de travail des Assises du numérique, présentées au mois de mai, prévoyaient pourtant une réflexion sur le Libre. Parmi les premières mesures soumises au débat, Eric Besson proposait de fixer un objectif de 20% des marchés publics 'logiciels' en Open Source et de considérer l'aide au Libre comme du mécénat. Deux idées issues du rapport Attali, sur la « libération de la croissance française », qui avaient d'ailleurs provoqué l'ire de l'Afdel. Le Libre « effacé du paysage de l'économie numérique » Cet été, le secrétaire d'Etat prêtait même une oreille à l'April en recevant deux de ses représentants venus lui réitérer les revendications de l'association. Peine perdue, semble-t-il, puisque le document final reste vierge de toute initiative relative au Libre. « A la lecture de son rapport, on a tout simplement l'impression qu'il a effacé le logiciel libre du paysage de l'économie numérique », regrette l'Association pour la promotion et la recherche en informatique libre. Le rapport France Numérique 2012 sera présenté le 20 octobre, une semaine après la date initialement prévue , un retard dû à la priorité donnée à la lutte contre la crise économique.



Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
21 Juin 1996 n°683
Publicité
Publicité
Publicité