Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

L'Image du jour

Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Les enfants, cibles privilégiées des pirates sur Internet

Crédit kentoh/shutterstock.com

Crédit kentoh/shutterstock.com

Les sites web pour enfants proposants des jeux et des activités ludiques sont devenus les chevaux de Troie des pirates informatiques pour infecter les PC des parents selon une étude de l'éditeur de solutions antivirus Avast Software.

Des sites a priori inoffensifs comme ceux consacrés à des jeux en ligne pour enfants figurent parmi les plus infectés de virus, selon une étude de l'éditeur de solutions antivirus Avast Software. Ses laboratoires ont détecté plus de 60 sites de ce type infectés au cours des 30 derniers jours, contenant tous les mots clés "jeu" ou "arcade" dans leur adresse internet.

Parmi ces plateformes destinées aux enfants, le site infecté le plus visité est Cutearcade.com, qui regroupe de nombreux jeux et coloriages consacrés à Hello Kitty ou encore Dora l'exploratrice. Plus de 12 600 signalements d'infection ont été remontés depuis Avast! par les utilisateurs de l'antivirus en quelques jours. Cette infection prend la forme d'un cheval de Troie et redirige les internautes vers un site diffusant des logiciels malveillants.

Les enfants, porte d'entrée des malwares

Ondrej Vlcek, directeur des laboratoires Avast Software explique pourquoi les pirates privilégient ce type de site :"Ces différents jeux entraînent un certain nombre de clics. Les enfants, qui ne savent pas vraiment sur quoi ils appuient, ne sont pas conscients des éventuels risques et des conséquences. Cela rend leur ordinateur, ou celui de leurs parents, très sensible aux logiciels malveillants."

La plupart de ces sites semblent légitimes, alors que certains ont été spécialement conçus pour diffuser des logiciels malveillants. Avast Software recense parmi les sites les plus infectés Cutearcade.com, Hiddenninjagames.com, Territoriogamers.com, 1st-kidsgames.com, Gamesbox.com, Jeux.com et Coolespiele.com. Seule une solution antivirus mise à jour peut préserver les ordinateurs de ces attaques.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 17/01/2012 à 11h03 par Philippe (Membre) :

"Seule une solution antivirus mise à jour peut préserver les ordinateurs de ces attaques"... mais on ne sait jamais si tous les virus en vigueur sont bien connus des antivirus et comme celui qu'on utilise n'alertera pas d'une infection en cas de virus non détecté, on a l'impression qu'on est protégé, alors qu'on est en train de se faire infecter.

Pour préserver les ordinateurs de ces attaques il y a aussi Linux, puisque les virus sont ellaborés d'abord pour Window's.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
13 Octobre 1986 n°251
Publicité
Publicité