Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

L'Image du jour

Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Opera porte plainte contre Microsoft devant l'UE

Opera porte plainte contre Microsoft devant l'UE

A peine sorti d'un conflit pour abus de position dominante avec l'Union européenne, Microsoft pourrait bien en voir un autre se profiler à l'horizon. Le lien entre Internet Explorer et Windows serait remis en cause.

Microsoft abuserait-il de la part de marché dominante de Windows pour dominer le marché des navigateurs Web ? C'est en tout cas le point de vue d'Opéra Software qui vient de porter plainte contre l'éditeur américain devant l'Union européenne. Il demande à ce que l'UE oblige Microsoft à ne pas intégrer par défaut Internet Explorer au système d'exploitation Windows ou à y intégrer également des navigateurs concurrents comme Opera ou Firefox. De plus, Microsoft est accusé de gêner le travail des développeurs en n'acceptant pas de se conformer aux standards du Web. Pour Jori von Tetzchner, directeur général d'Opera, cette plainte vise avant tout à défendre « tous les consommateurs qui sont fatigués d'avoir un monopole qui effectue les choix à leur place. » Un argument que réfute Microsoft. Un porte-parole de l'entreprise, interrogé par Reuters déclare : « Nous écouterons bien entendu toute les requêtes formulées sur ces points, mais nous pensons que l'inclusion du navigateur dans le système d'exploitation profite aux consommateurs. Et que les consommateurs comme les fabricants de PC sont déjà libres de choisir les navigateurs qu'ils souhaitent. » Alors qu'en septembre dernier, Microsoft a perdu un procès similaire impliquant l'intégration de Media Player à Windows, l'Union européenne, par la bouche de Jonathan Todd, président de la commission sur la concurrence, va examiner avec soin cette nouvelle plainte. Notons que Microsoft avait commercialisé une édition de Windows sans le Media Player -l'édition N - au même tarif qu'une édition classique, personne ne l'a acheté.



Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
13 Avril 2001 n°891
Publicité
Publicité
Publicité