Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Windows 7 supporté 1 an de plus sur PC à puces Skylake

Microsoft a modifié et clarifié sa politique de support pour les versions Windows 7 et 8.1 de son OS sur les machines exploitant la 6ème génération de processeurs d'Intel. (crédit : D.R.)

Microsoft a modifié et clarifié sa politique de support pour les versions Windows 7 et 8.1 de son OS sur les machines exploitant la 6ème génération de processeurs d'Intel. (crédit : D.R.)

Revenant sur ce qu'il avait annoncé en janvier dernier, Microsoft étend au 17 juillet 2018 le support de Windows 7 et 8.1 sur les PC basés sur l'architecture Skylake d'Intel, soit une année de plus. Il fournira également les mises à jour critiques pour ces machines jusqu'à la fin du support étendu de ces versions d'OS.

Microsoft vient de différer les dates de fin de support pour Windows 7 et 8.1 sur les PC récents basés sur la 6ème génération de puces d'Intel, exploitant l'architecture Skylake. Dans un billet publié en fin de semaine, il indique qu'il fournira jusqu’au 17 juillet 2018 des mises à jour pour ces deux versions de l'OS utilisées sur ces machines, soit un an de plus par rapport à ce qu'il avait annoncé en janvier dernier. A ce moment-là, pour justifier l’arrêt du support au 17 juillet 2017, l’éditeur de Redmond avait invoqué l’ancienneté de Windows 7, sorti en 2009, et les complications que cela entraînerait pour lui et ses OEM de continuer à le faire fonctionner sur la dernière architecture d'Intel, avec le risque pour les utilisateurs de subir des régressions sur certains pilotes et paramétrages de firmware.

Cette volonté de réduire la gamme de PC sur lesquels pouvaient fonctionner les diverses versions de Windows constituait une autre façon d’imposer un peu plus vite le passage à Windows 10. Vendredi dernier, Microsoft est donc revenu sur cette décision. Il supportera encore Windows 7 et 8.1 pendant un peu plus de deux ans pour les ordinateurs s'appuyant sur l'architecture Skylake. Mais après le 17 juillet 2018, lui et ses partenaires ne garantiront pas la révision des pilotes pour supporter ces deux OS sur ces matériels.

Les mises à jour critiques fournies jusqu'en janvier 2020 et 2023

Microsoft a également précisé un point qui restait imprécis jusque-là. Les PC basés sur Skylake faisant tourner Windows 7 et 8.1 recevront l'ensemble des mises à jour de sécurité critiques jusqu'à la fin de leurs supports étendus respectifs, soit en janvier 2020 et en janvier 2023. Il y a deux mois, l’éditeur était resté vague sur ce qu’il continuerait à fournir comme correctifs après la date de fin de support, indiquant seulement qu’il interviendrait sur les mises à jour « les plus critiques ». Sa nouvelle formulation inclut la correction de toutes les failles jugées « critiques ». Microsoft reconnaît que cette décision d'étendre son support a été motivée par les demandes de plusieurs de ses grands clients qui lui ont fait remonter leurs prévisions de déploiement de Windows 10, explique dans un billet Jeremy Korst, general manager responsable du marketing de Windows.

En complément de cette annonce, Microsoft fournit une liste de tous les systèmes OEM ainsi supportés afin que les utilisateurs puissent vérifier si leur machine s’y trouve. Treize constructeurs ou marques y figurent (Acer, Asus, Dell, Epson, Fujitsu, HP, Lenovo, LG, Nec, Panasonic, Samsung, Toshiba, Vaio) avec des liens vers les listes détaillées des modèles concernés dans leur catalogue.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 15/04/2016 à 19h57 par Visiteur8393 :

veillez me revenir sur window 7 car je ne suis pas capable d'avoir acces Desjardins

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité