Advertisement
Le CEO de Microsoft, Satya Nadella, a présenté un « Software Defined Data Center in a box », version packagée d'Azure dans une offre soutenue par Dell.

L'Image du jour

Le CEO de Microsoft, Satya Nadella, a présenté un « Software Defined Data Center in a box », version packagée d'Azure dans une offre soutenue par Dell...

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les générateurs de clés, source d'attaques malveillantes selon Microsoft

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Le dernier rapport Microsoft sur les données de sécurité, Security Intelligence Report, révèle que les logiciels générateurs de clés (Keygens) menacent la sécurité des systèmes informatiques du monde entier.

Les programmes qui créent des codes licence et des numéros de série, outils privilégiés de ceux qui utilisent des applications piratées, sont de plus en plus utilisés pour lancer des attaques malveillantes. Le rapport périodique de Microsoft sur la sécurité (Security Intelligent Report), qui couvre le premier semestre 2012, offre une analyse en profondeur de la vulnérabilité logicielle dans 105 pays et régions, à partir de données puisées dans 600 millions de systèmes, 280 millions de comptes hotmail et des milliards de pages web traitées par Bing.

Dans 103 des 105 régions étudiées, les keygens figuraient au top 10 des plus grandes menaces, et même numéro 1 aux États-Unis, au Brésil, en France, en Turquie, en Chine, au Mexique et en Espagne.

Comme Tim Rains, responsable produits du groupe pour la division Trustworthy Computing de Microsoft, l'explique sur son blog, les keygens sont « une gamme d'outils qui génèrent des clés pour divers logiciels. Ils ne sont pas malveillants en eux-mêmes. Cependant, comme ils sont souvent couplés ou conduisent vers des logiciels malveillants, ils sont classés par le Centre de sécurité Microsoft comme 'des logiciels potentiellement espions'".

Plus de 76% des keygens détectés sur les systèmes étudiés dans le rapport contenaient des logiciels malveillants.

En savoir plus :

- sur le Security Intelligence Report de Microsoft, Volume 13, janvier à juin 2012.

Article de Relaxnews

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité