Comparé au concept initial, le mobile Ara a perdu de son intérêt : impossible de changer les composants clefs de base.

L'Image du jour

Comparé au concept initial, le mobile Ara a perdu de son intérêt : impossible de changer les composants clefs de base.

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

40% du CAC 40 doté d'un Chief Digital Officer

Arnaud Rayrole, PDG du cabinet Lecko, a présenté les principaux enseignements du Tome 7 de son étude sur les réseaux sociaux d'entreprise. (crédit : D.F.)

Arnaud Rayrole, PDG du cabinet Lecko, a présenté les principaux enseignements du Tome 7 de son étude sur les réseaux sociaux d'entreprise. (crédit : D.F.)

D'après la 7e édition de l'étude annuelle sur les réseaux sociaux d'entreprise du cabinet Lecko, 40% des entreprises du CAC 40 sont dotées d'un Chief Digital Officer. Le taux d'équipement en RSE atteint les 80%. 

Le Réseau Social d'Entreprise devient le socle de la transformation numérique des entreprises. Tel est l'un des grands constats dressés par le cabinet Lecko qui vient de publier la 7e édition de sa grande étude annuelle consacrée aux RSE. Aujourd'hui, les entreprises n'échappent plus au phénomène, avec un taux de présence dans les plus grandes qui atteint des sommets : en 2014, ce sont ainsi 80% des sociétés du CAC 40 qui sont équipées d'un réseau social d'entreprise, et, avec pour les trois-quarts d'entre elle, l'existence d'un RSE transversal au groupe, accessible à tous les collaborateurs, comme c'est le cas chez Michelin, Renault, Total, L'Oreal, LVMH, Axa, BNP-Paribas, Société Générale, Orange...

« Les entreprises se demandent comment s'adapter à l'ère digitale alors que leur mode d'organisation qui existait jusqu'à présent n'est pas adapté pour ce nouveau paradigme », a expliqué Arnaud Rayrole, PDG du cabinet Lecko à l'occasion de la présentation jeudi soir du Tome 7 de son étude sur les RSE. « Le fil conducteur est d'avoir une organisation plus agile, efficace et favorisant l'apprentissage en réseau mais qui sache faire preuve de résilience et d'une capacité à faire émerger de nouvelles idées pour innover ». Un objectif qui pourrait justement bien être atteint grâce aux réseaux sociaux d'entreprise.

Matrice des potentiels sociaux

La matrice des potentiels sociaux élaborée par Lecko permet de situer les solutions du marché par rapport à la force de leurs fonctions relationnelles et conversationnelles.

Afin de les accompagner dans le challenge de la transformation numérique, les entreprises sont de plus en plus nombreuses (Renault, L'Oréal, ERDF, Pernod Ricard...) à se doter d'un « Chief Digital Officer » ou responsable de la transformation numérique et d'équipes dédiées. 40% des sociétés du CAC 40 en ont ainsi nommé un : rattaché à la direction générale, ses missions et moyens restent cependant variables d'une entreprise à une autre. Leur mission est généralement articulée autour de deux axes : pousser l'innovation dans les services numériques d'une part et exploiter les opportunités de l'évolution des usages des consommateurs, du big data, de l'Internet des objets et progressivement de "l'impression 3D", indique Lecko.

RSE en mode SaaS : un marché de 56 millions d'euros en 2014


A la base de la transformation digitale, on trouve les RSE, dont le marché s'est montré particulièrement dynamique en France ces dernières années. Le taux de croissance des ventes de licences des solutions RSE en mode SaaS a ainsi été de 40% en 2014, pour atteindre un chiffre d'affaires de 56 millions d'euros, à comparer à 40 millions en 2013 et aux 26 millions enregistrés en 2012.

L'étude de Lecko fait également le point sur les offres du marché et a élaboré plusieurs benchmarks permettant de positionner les unes par rapport aux autres sur un total de 550 critères fonctionnels et techniques. Plusieurs matrices ont également été réalisées, dont celle sur les potentiels sociaux visant à mesurer leur capacité à aider à la transformation numérique en favorisant le développement de nouveaux usages collaboratifs. Dans cette matrice, quelques acteurs sont sortis du lot : Jive, Microsoft, Bluekiwi, Knowledge Plaza, Talkspirit et Exo Platform.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité