La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Amazon rachète la start-up 2lemetry, spécialisée dans l'Internet des objets

La plate-forme ThingFabric développée par 2lemetry analyse les données sur tous les systèmes existants. Crédit: D.R

La plate-forme ThingFabric développée par 2lemetry analyse les données sur tous les systèmes existants. Crédit: D.R

En s'offrant la jeune pousse 2lemetry pour un montant non communiqué, AWS disposera d'une plate-forme permettant de traiter un large volume de données émanant de n'importe quel type de système connecté.

Amazon entend se renforcer sur le marché des objets connectés en rachetant 2lemetry, une start-up qui a développé une plate-forme d’analyse des données IoT. « Nous confirmons l’acquisition de 2lemetry, et nous sommes impatients à l’idée de continuer à assurer le support de ses clients », a indiqué aujourd’hui un porte-parole de l’entreprise dans un courriel. La jeune pousse a quant à elle précisé sur son site que son service conserverait son nom et sa marque. Les termes financiers de la transaction n’ont pas été divulgués.

Fondée en 2011 et basée à Denver, la jeune entreprise décrit sa technologie comme une version IoT de sa solution middleware Enterprise Application Integration, qui fournit au terminal une connectivité à large spectre et une communication croisée, permettant d’échanger ou de stocker des données. L’offre, baptisée ThingFabric, permet également aux entreprises de gérer et d'analyser des données capturées à travers des modèles statistiques prévisionnels et un moteur de règles configurables, selon son site web.

Dépeinte comme un protocole indépendant du matériel, la plate-forme fonctionne avec tous les systèmes existants. 2lemetry fournit à la fois la solution, l’API (interface de programmation d'application), la documentation et les outils, tout en assurant le support aux développeurs pour leur projets d’objets connectés. La start-up a déjà annoncé un certain nombre d'intégrations de sa plate-forme ThingFabric avec celle d’Amazon Web Services.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
09 Avril 2004 n°1021
Publicité
Publicité