Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

L'Image du jour

Spot Mini, le dernier robot à quatre pattes de Boston Dynamics qui range la vaisselle et apporte des canettes (pratique pour suivre l'Euro 2016).

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Apple open source son outil de mesure de performance de code Swift

L'équipe Swift d'Apple invite les développeurs à utiliser en open source sa suite Benchmark pour tester les régressions de performances de leurs applications. (crédit : D.R.)

L'équipe Swift d'Apple invite les développeurs à utiliser en open source sa suite Benchmark pour tester les régressions de performances de leurs applications. (crédit : D.R.)

Deux mois après avoir mis en open source son langage de programmation Swift, utilisé pour bâtir des applications pour iOS et OS X, Apple publie sur GitHub la suite de benchmark qu'il utilise pour tester les régressions de performance sur les programmes développés.

Apple a versé en décembre dernier dans l'open source son langage Swift conçu pour le développement de logiciels pour iOS, OS X, tvOS et watchOS. Celui-ci évolue maintenant au sein d’un projet piloté par Swift.org qui propose du code source, un outil de recherche de bugs, des mailing lists et des builds de développement accessibles à tous. Cette semaine, l’équipe qui le développe chez Apple vient d’étendre l’ouverture de ses outils à la suite Benchmark qu’elle utilise pour comparer les différentes versions des programmes développés afin de débusquer les régressions de performances.

Accessible sur le référentiel GitHub, celle-ci comporte 75 benchmarks couvrant différents traitements Swift avec des bibliothèques fournissant les fonctions de comparaison les plus courantes, un pilote pour lancer les benchmarks et afficher les métriques de performance, ainsi qu’un utilitaire permettant de comparer ces métriques entre les versions de Swift. Apple invite la communauté collaborant au projet à utiliser sa suite Benchmark et à proposer ses contributions.

Swift ouvert à d'autres plateformes que Linux

Swift est un langage de portée générale qui reprend des fonctions d’Objective-C. Il a été conçu pour faciliter l’écriture et la maintenance, tant pour le développement de systèmes, que d’applications desktops et mobiles ou de services clouds. Outre les environnements iOS et OS X, le langage supporte aussi Linux et prévoit de s’étendre à d’autres plateformes, ce que sa récente mise en open source devrait favoriser. Apple ne porte pas lui-même Swift vers les autres plateformes, mais les développeurs disposent du compilateur et des bibliothèques pour faire tourner du code dans d’autres environnements.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
24 Janvier 1983 n°86
Publicité
Publicité
Publicité