Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Internet.

L'Image du jour

Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Inte...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Avec Xamarin, Microsoft se renforce dans le développement iOS et Android

Avec la plateforme de Xamarin, les développeurs écrivent leurs apps mobiles multiplateformes en C# dans Visual Studio. (crédit : D.R.)

Avec la plateforme de Xamarin, les développeurs écrivent leurs apps mobiles multiplateformes en C# dans Visual Studio. (crédit : D.R.)

Microsoft a fini par racheter Xamarin, spécialisé dans les outils de développement d'apps mobiles multiplateformes. Combiné à Visual Studio, ceux-ci permettent de bâtir en C# des apps natives pour iOS, Android et Windows.

Voilà déjà un moment que Microsoft travaille avec Xamarin dont les solutions permettent de concevoir des applications mobiles natives pour iOS, Android et Windows à partir du même code. Au moment de la sortie de Visual Studio 2013, il y a un peu de deux ans, la firme de Redmond avait signé un partenariat technique et commercial donnant accès aux technologies de Xamarin au sein de son environnement de développement intégré. Celles-ci s’intègrent avec les bibliothèques de Microsoft ce qui facilite le partage de code entre plateformes mobiles. Dans un billet, Scott Guthrie, vice-président exécutif, responsable de la division Cloud et Entreprise chez Microsoft, explique que l’approche de Xamarin permet aux développeurs de bénéficier de la productivité de .Net et de recourir à C# pour exploiter les API natives et les capacités mobiles fournies par chaque plateforme. Ils peuvent ainsi partager du code commun à travers leurs apps pour iOS, Android et Windows tout en apportant « des expériences entièrement natives à chacune des plateformes ».

Xamarin a déjà largement convaincu. Il réunit 15 000 clients sur 120 pays, dont une centaine d’entreprises du classement Fortune 500, souligne Scott Guthrie, et plus d'1,3 million de développeurs. Il est vrai que ces derniers peuvent aussi accéder à son service cloud, quel que soit le langage utilisé (C#, Objective-C, Java ou builders d’app hybrides) pour tester leurs applications sur des milliers de téléphones et de terminaux hébergés. Xamarin a récemment fait évoluer ses logiciels pour prendre en compte les dernières technologies de compilation de .Net, indiquent nos confrères d’InfoWorld en citant le CTO de la société Miguel de Icaza. Les nouveaux outils vont inclure des fonctionnalités de scratchpad similaires à ce que l’on a avec l’IDE Xcode sur les playgrounds de Swift, ce qui remplacera une bonne partie de ce qu’apportait Mono avec le compilateur Roslyn de Microsoft.

Un workflow sécurisé pour les développeurs

Dans le cadre du partenariat avec la firme de Redmond, les outils de Xamarin ont aussi été intégrés dans le cloud Azure, dans la suite bureautique Office 365 et dans la suite Enterprise Mobility pour que les développeurs disposent d'un workflow sécurisé et natif pour leurs apps entre les plateformes, rappelle le vice-président. Les deux fournisseurs ont travaillé étroitement pour fournir également de la formation et des services. L’acquisition de Xamarin va renforcer encore ces efforts pour proposer une solution complète permettant de développer, de tester, de diffuser et de mettre en œuvre les apps.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
01 Janvier 2000 n°834
Publicité
Publicité