Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'Egypte bloque aussi l'Internet gratuit de Facebook

La plate-forme Free Basics de Facebook propose un ensemble de services mais pas un accès complet à Internet. (crédit : D.R.)

La plate-forme Free Basics de Facebook propose un ensemble de services mais pas un accès complet à Internet. (crédit : D.R.)

Le programme Free Basics, qui a commencé en Egypte en octobre dernier, faisait partie d'un plan ambitieux et controversé de Facebook pour amener le service Internet à des milliards de personnes dans les pays en développement. Ce blocage intervient quelques jours après celui mis en place en Inde.

L’ambition programme Free Basics de Facebook, un partenariat mené avec six autres membres fondateurs (Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung) rencontre des difficultés imprévues. Après l’Inde, c’est au tout du gouvernement égyptien de bloquer le service Free Basics qui fournit un accès Internet gratuit - avec l’opérateur mobile local Etisalat - à plus de trois millions d'Égyptiens. Les raisons de la suspension n’ont pas été précisées par les autorités mais le permis d’exploitation temporaire d’Etisalt (deux mois) pour cette opération n’aurait pas été renouvelé.

Cette suspension intervient alors que le gouvernement accentue ses efforts pour bloquer toutes manifestations à l’occasion du cinquième anniversaire du printemps arabe - le 25 janvier - qui a renversé le président Hosni Moubarak. Les médias sociaux ont joué un rôle crucial dans la révolte de 2011, y compris Facebook que les organisateurs ont utilisé pour mobiliser les Égyptiens lors de massives qui ont finalement mené à la chute du président Moubarak.

Un programme controversé

Dans un communiqué, Facebook indique être « déçu que Free Basics ne soit plus disponible en Égypte », et espère « résoudre cette situation bientôt ». Le programme de Facebook, déjà proposé dans près de deux douzaines de pays, offre aux utilisateurs de téléphones portables un accès gratuit à un ensemble limité de services Internet : messagerie, actualités et bien sûr réseau social. Seul bémol, ce service très limité avec des partenaires choisis viole le principe de liberté du Net. Facebook soutient que son programme amène les plus pauvres à l'Internet et que beaucoup de ces utilisateurs deviendront ensuite des clients payants avec un accès plus large à l'Internet.

La semaine dernière, les organismes de réglementation en Inde avaient déjà ordonné la suspension du programme après que Reliance Communications, le partenaire de Facebook, n’ait pas fourni en temps et en heure des informations sur un projet d’extension du service.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
30 Septembre 1991 n°470
Publicité
Publicité