Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La sécurité au coeur des dernières imprimantes HP 

Avec ses trois dernières gammes d'imprimantes, HP mise à la fois sur le laser et le jet d'encre. (crédit : LMI)

Avec ses trois dernières gammes d'imprimantes, HP mise à la fois sur le laser et le jet d'encre. (crédit : LMI)

Avec pas moins de quinze imprimantes et multifonctions laser et jet d'encre destinées au monde de l'entreprise, HP relance son activité print quelques mois après sa scission en deux entités autonomes.

En direct de Lisbonne - Cinq mois après la scission de HP en deux entités, HP Inc (PC & print) lance les premières solutions d’impression – une quinzaine - de sa nouvelle ère. Après un tout premier trimestre 2016 difficile – chiffre d’affaires en baisse de 12% pour l’exercice clos le 31 janvier dernier – la firme de Palo Alto compte « retrouver l’énergie d’une start-up avec l’expérience d’une compagnie du Top 500 » a indiqué David Ryan, directeur général EMEA chez HP en charge de l’activité imprimantes. « La scission nous permet de développer des produits et surtout des solutions pour accompagner les projets de digitalisation dans les entreprises […] Notre vision chez HP est de créer la technologie qui rend la vie meilleure partout ».

Pour revenir au petit monde de l’impression, HP a présenté à Lisbonne - lors d’un événement EMEA rassemblant partenaires, analystes et journalistes (soit 700 personnes environ) -  trois séries de solutions dédiées à l’impression, à savoir les LaserJet Pro M, les OfficeJet Pro 8700 et les PageWide Pro et Entreprise. Une plate-forme laser reposant sur la technologie JetInteligence et deux autres jet d’encre. Lors d’une intervention, Mike Heys, vice-président en charge des solutions d’impression chez IDC Europe, a rappelé que les imprimantes jet d’encre bureautique avaient réussi leur reconquête des entreprises avec un taux de pénétration de 25%. C'est le résultat des efforts conjugués de HP et Epson qui poussent depuis plusieurs années des modèles fiables, endurants et rapides spécialement taillés pour les professionnels avec des emprunts au modèle laser pour les fonctions d'administration.

Des OfficeJet pro revues

Avec ses dernières Officejet Pro A4, HP a revu certains points comme la circulation du papier, le design extérieur et la taille de l’écran touchscreen (de 6,75 à 10,9 cm). Les vitesses d’impression commencent à 22/18 ppm (noir et couleur en mode bureau) pour l’entrée de gamme 8710 (199€ HT) et montent à 24/20 ppm pour les modèles mieux équipés 8720/8730/8740 (bac de 250 à 500 feuilles par exemple) pour un prix compris entre 299 et 349€ HT. Par rapport à la génération précédente (l’Officejet Pro 276dw MFP), la tout-en-un OfficeJet Pro 8740 va 20% plus vite en noir et blanc et 33% en couleur. L’impression de documents PDF, Word et PowerPoint est également possible depuis une clef USB alors que la 8710 supportait le seul format PDF. La capacité des cartouches d’encre a été augmentée avec un maximum de 3000 pages en noir et 1600 en couleur contre 2300 et 1500 précédemment.

Pour les derniers modèles PageWide A3 (disponible au printemps 2017) équipés d’une barre d’impression jet d’encre fixe pleine page qui supprime les allers-retours de la tête d’impression, HP annonce des vitesses de 75 ppm. « Le nombre de périphériques administrés conçus pour les contrats MPS augmentent avec ces derniers modèles », indique un communiqué du fournisseur. Les partenaires et distributeurs d’imprimantes HP PageWide peuvent ainsi proposer à leurs clients des plates-formes jet d’encre managées avec des conditions proches des modèles laser. HP met en avant une garantie de trois ans pour les têtes d’impression, des cartouches grande capacité, un coût de fonctionnement inférieur au laser, et des vitesses d’impression supérieur au jet d’encre classique. Enfin l’intégration de la gamme est assurée grâce au support de l’application HP Jet Management ainsi qu’à des outils tiers. Ces PageWide se déclinent en version imprimantes et multifonctions avec ou sans services managés.

La gamme PageWide Enterprise Color intègre les modèles 556 sfp (729€ HT) et MFP 586 (1922€ HT) destinés aux groupes de travail d’une quinzaine de personnes (75 ppm et jusqu’à 15 000 pages par mois). La famille PageWide Pro 500 inclut de son côté les P57750dw MFP et Managed P55250dw sfp spécialement conçues pour les petites entreprises (70 ppm et jusqu’à 6 000 pages par mois). Cette gamme sera disponible en avril dans le cadre de contrats MPS (Managed Print Services). Poursuivons avec les PageWide Pro 400 regroupant les 452dw sfp et MFP 477dw (à partir de 399€ HT avec une disponibilité en avril), également destinés aux petites entreprises (55 ppm et jusqu’à 4 500 pages par mois). Enfin, on trouve dans la gamme PageWide 300 les périphériques 352dw sfp et MFP 377dw (à partir de 299 € HT en juin) pour les petits groupes de travail (45 ppm et jusqu’à 3 000 pages par mois).

La sécurité composante essentielle en impression

Terminons avec les modèles LaserJet Pro reposant sur la technologie JetIntelligence que nous vous avions présentée en mars 2015. Proposée à partir de 490€ HT, la M501 (monofonction monochrome A4) s'adresse aux PME avec des groupes de travail imprimant jusqu’à 6 000 pages par mois. Sa déclinaison MFP couleur, la M377dw (399€ HT) supporte jusqu’à 4 000 pages par mois.

Pour tous ces produits, HP a particulièrement insisté sur les questions de sécurité en plus des habituelles démonstrations autour de la réduction des coûts et de l’augmentation des vitesses d’impression. Depuis plusieurs mois, le numéro 1 sur le marché de l’impression, mise en effet sur la protection avec les services d’impression administrés et sécurisés. Le fournisseur assurait déjà la sécurité de ses périphériques au niveau du bios (avec un autre bios de référence stocké dans la machine), le white listing (une signature numérique du code pour détecter des ajouts malveillants) et enfin Runtime Detection Intrusion, un outil antivirus et antimalware. « Un point de restauration peut être assuré pour redémarrer une machine en cas d’infection, mais au bout de trois reboots, si le malware est toujours présent, la machine est bloquée en attendant une intervention », nous a expliqué Séverine Haberstroh, chef produit sécurité print chez HP Europe.

Un audit de 3 jours facturé 10 000€ 

Le fournisseur lance aussi Secure Managed Print Services (MPS), une suite de services d’impression administrés axés sur la sécurité destinée aux partenaires. Ces derniers peuvent demander un workshop de trois jours à HP (facturé 10 000€ environ) pour mettre en place des politiques de sécurité managées (respect des réglementations et de la conformité par exemple) dans une entreprise. Le fournisseur annonce aussi la mise à jour de sa solution JetAdvantage Security Manager, capable d’assurer la gestion sécurisée d’un parc d’imprimantes et de multifonctions de la marque : inspection des firmwares et détection des nouvelles machines sont par exemple au programme. Si HP n’est pas le seul à fournir des outils de sécurité pour ses périphériques d’impression - Xerox le fait aussi avec McAfee - il possède aujourd’hui un petite avance sur ses concurrents avec une approche globale interne ou en mode managé. 

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité