<span>Grâce aux smartwatches Galaxy Gear de Samsung, le personnel la JAL peut recevoir et relayer des informations sur les vols.</span>

L'Image du jour

Grâce aux smartwatches Galaxy Gear de Samsung, le personnel la JAL peut recevoir et relayer des informations sur les vols.

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le m-commerce ne décolle pas en France

Une étude réalisée par le groupe japonais Rakuten montre les limites du m-commerce en France par rapport à d'autres pays.

Selon une étude réalisée par le groupe Rakuten auprès d'e-consommateurs, le m-commerce ne séduit guère les Français au contraire d'autres nationalités. Ainsi, 15 % des Indonésiens et 13 % des Thaïlandais interrogés achètent volontiers via leur mobile contre 8 % des Américains et des Britanniques et seulement 5 % des Français.cSi l'expérience utilisateur est un critère essentiel pour effectivement acheter sur mobile, la sécurité est une préoccupation majeure pour 20 % des Français et des Britanniques contre seulement 14 % des Japonais et des Italiens.

L'e-commerce via les tablettes a lui aussi du mal à décoller en Europe malgré des ventes importantes de ces nouveaux terminaux (+142 % sur 12 mois). 35 % des e-consommateurs utilisent des tablettes en Thaïlande contre 18 % en Italie, 9 % en France et 7 % en Allemagne. La croissance constatée du trafic provenant de terminaux mobiles (+200 % sur un an sur PriceMinister) ne se traduit ainsi pas, en France, par une hausse des ventes. Les terminaux mobiles servent donc à consulter les sites d'e-commerce mais guère, pour l'heure, à acheter, du moins en Europe occidentale.

L'étude s'est aussi penchée sur le s-commerce (le social commerce). Encore une fois, les Français sont réticents. 23 % seulement ont déjà recommandé un produit sur les médias sociaux contre 25 % des Britanniques, 48 % des Italiens, et 50 % des Espagnols. Selon le site de Rakuten en Grande-Bretagne, Play.com, un site vend pourtant 24 % de plus à un fan actif qu'à un e-consommateur ordinaire.

Au sujet de l'étude

L'enquête a été réalisée en Juillet 2012 auprès de consommateurs de plus de 18 ans ayant acheté un objet en ligne au cours des 12 derniers mois. 1000 personnes ont été interrogées dans chacun des 12 pays suivants : Brésil, Canada, France, Allemagne, Indonésie, Italie, Japon, Espagne, Taiwan, Thaïlande, Royaume-Uni, États-Unis.

Rakuten revendique la troisième place mondiale en e-commerce. Ce groupe japonais est présent en France au travers de PriceMinister.

Article de Bertand Lemaire

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité