Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le trafic de l'Internet mobile atteindra 10,8 exaoctets en 2016

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Un opérateur américain prévoit une explosion du trafic Internet mobile entre 2011 et 2016.

L'opérateur Verizon Wireless prédit que le trafic internet mobile global va progresser en moyenne de 78% dans les années à venir et ainsi voir son volume multiplié par 18 entre 2011 et 2016.

L'ensemble des données transitant sur l'internet mobile, dans le monde, passerait ainsi de 0,6 exaoctet par mois en 2011 à 10,8 à l'horizon 2016. Un exaoctet de données correspond à l'équivalent d'un million de disques durs d'un térabit (soit 1 000 Go).

Ces chiffres ont été donnés aussi pour que les abonnés prennent conscience de l'intérêt de la téléphonie mobile de 4èmegénération. Une étude a montré qu'une majorité d'abonnés américains pensent ne pas avoir besoin de la 4G pour surfer.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
21 Juin 1996 n°683
Publicité
Publicité
Publicité