La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

SAP réajuste son catalogue décisionnel après l'absorption de BO

SAP réajuste son catalogue décisionnel après l'absorption de BO

Quelque trois mois après avoir finalisé l'acquisition de Business Objects, SAP a été amené à prendre quelques difficiles décisions, en particulier sur les recouvrements applicatifs induits par le rapprochement des deux catalogues de solutions décisionnelles. C'est principalement sur les solutions de gestion de la performance que le nouveau portefeuille applicatif est le plus fourni, en raison des nombreux rachats effectués dans ce domaine, tant par SAP que par BO : Pilot Software et OutlookSoft pour l'un, ALG, SRC et Cartesis pour l'autre. L'offre Outlooksoft continuera d'être développée « Evidemment, certains arbitrages ont été délicats dans la mesure où chacun des produits a ses mérites, une base installée de clients, ainsi qu'une équipe qui le défend passionnément, a confié à nos confrères d'IDG News Service John Schwarz, ancien PDG de BO, désormais responsable des offres décisionnelles de SAP. Comme vous pouvez l'imaginer, les débats ont donc été plutôt animés. » Avant toute chose, SAP indique qu'il supportera pendant au moins trois ans les produits dont il ne poursuivra pas le développement. Cela signifie que leurs utilisateurs recevront les correctifs nécessaires et bénéficieront d'un support limité. En revanche, ils ne doivent pas s'attendre à voir les fonctionnalités des logiciels enrichies. Dans le domaine de la planification, SAP a décidé de poursuivre le développement de l'offre OutlookSoft, devenu SAP Business Planning and Consolidation (SAP-BPC). Les clients de l'offre BO héritée du rachat de SRC devraient donc être encouragés à migrer vers SAP-BPC.



Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
06 Juillet 1992 n°508
Publicité
Publicité