Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Tesla lance la fonction autopilote pour son Model S

Tesla teste toutes ces fonctions depuis un mois mais préfère encore en proposer certaines en bêta et recommande aux conducteurs de toujours garder les mains sur le volant. (crédit : D.R.)

Tesla teste toutes ces fonctions depuis un mois mais préfère encore en proposer certaines en bêta et recommande aux conducteurs de toujours garder les mains sur le volant. (crédit : D.R.)

Avec la fonction autopilote livrée avec la dernière mise à jour logicielle pour le Model S, Tesla apporte un peu plus d'autonomie à ses véhicules mais les conducteurs devront toujours garder leurs mains sur le volant.

Cette semaine, Tesla a publié une mise à jour logicielle over-the-air (version 7.0) qui apporte cinq fonctions de pilotage automatique à ses berlines Model S (pour les véhicules fabriqués depuis septembre 2014 seulement), y compris les versions bêta d’Autosteer et Auto Lane Change reposant sur les caméras, capteurs et radars embarqués dans la voiture. Si la fonctionnalité Autosteer est plus proche d'un régulateur de vitesse adaptatif, la version améliorée de Lane Keeping tend vers la conduite automatique en maintenant automatiquement les distances avec les voitures autour de la S. Fondateur et CEO de Tesla, Elon Musk a indiqué que son entreprise proposera un véhicule entièrement autonome dans les trois ans.

 

Le Model S possède désormais un mode pilotage automatique, qui prend en compte le maintien dans une file et le changement de voie automatique.

En attendant, la mise à niveau v 7.0 livre de nombreuses fonctions que les véhicules entièrement autonomes proposeront également. « La mise à jour d'aujourd'hui accroît la confiance du conducteur derrière le volant avec des fonctionnalités pour aider la voiture à éviter les risques et alléger le travail du pilote », a déclaré Tesla dans un communiqué. « Si la Model S ne peut pas faire disparaître les embouteillages, elle peut faire beaucoup pour rendre la conduite plus facile, plus sûre et plus agréable. »

 

La fonction Autosteer est engagée et affiche les obstacles devant, derrière et sur les cotés.

La Model S peut maintenant détecter d'autres véhicules ou objets à proximité et modifier sa trajectoire pour les éviter quand ils sont trop près. Lorsque la voiture détecte un objet à proximité devant ou sur le coté, un ensemble de lignes apparaîtra sur l'image virtuelle de Modèle S de l’écran XXL de la voiture pour alerter le conducteur.

Un journaliste de Jalopnik.com, Michael Ballaban, a posté une vidéo amusante sur le test de la fonction autopilote.

Enfin, la Model S peut maintenant se stationner en parallèle, une caractéristique que nombreux autres modèles d’autres constructeurs font déjà. Par exemple, Lexus a présenté l’auto-stationnement sur sa berline LS en 2007. Ford, Toyota, BMW, Range Rover et Mercedes Benz offrent également une assistance au stationnement sur certains modèles.

La vigilance du conducteur est encore indispensable 

La fonction Autopark de Tesla fonctionne lorsque le véhicule roule à basse vitesse dans une rue. Un « P » apparaît sur le panneau d'instruments lorsque la voiture détecte une place de stationnement. Le guide Autopark s’affiche sur l'écran tactile avec la caméra de recul, et, une fois validé, va commencer à garer la voiture en contrôlant la direction et la vitesse du véhicule. Il s’appuie d’appuyer sur la pédale de frein pour annuler la fonction Autopark. Toutes ces fonctions seront également proposées sur le SUV Model X de la marque attendu dans les prochaines semaines.

 

En précommande, le SUV Model X est le troisième véhicule proposé par Tesla.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 19/10/2015 à 09h28 par Visiteur7091 :

Je suis surpris qu'une mise à jour d'une telle ampleur puisse se faire sans homologation. Pire, elle comporte une partie en version Beta. La sécurité n'est manifestement pas la priorité de Tesla !

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
30 Mai 1983 n°104
Publicité
Publicité