Oracle a mis la main sur l'éditeur d'ERP en mode SaaS Netsuite pour 9,3 milliards de dollars dans lequel a investi Larry Ellison.

L'Image du jour

Oracle a mis la main sur l'éditeur d'ERP en mode SaaS Netsuite pour 9,3 milliards de dollars dans lequel a investi Larry Ellison.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Un modèle Open Telecom poussé par Facebook, Intel, Nokia et des opérateurs

Pour étendre sa couverture dans les pays sous-équipés, Facebook lance l'initiative Telecom Infra Project avec Intel et Nokia.

Pour étendre sa couverture dans les pays sous-équipés, Facebook lance l'initiative Telecom Infra Project avec Intel et Nokia.

Facebook vise à étendre le modèle Open Compute Project aux équipements de télécommunication avec son initiative Telecom Infra Project.

Facebook, Intel et Nokia vont travailler de concert avec des opérateurs comme Deutsche Telecom et SK Telecom pour promouvoir une plate-forme Open Telecom baptisée TIP (Telecom Infra Project). Il s’agit de reproduire le succès du modèle de collaboration déjà inauguré pour le développement de matériels informatiques à faible coût - principalement des serveurs et des switchs - aux équipements de télécommunication en se concentrant sur trois domaines : l'accès, le backhaul intermédiaire et le management des ressources.

Une des ambitions de ce programme est d’accélérer le développement et la livraison de technologies de communication sur les marchés développés et émergents. L’initiative TIP vise à rassembler des opérateurs, des fournisseurs d'infrastructure, des intégrateurs de systèmes et d'autres sociétés IT afin de collaborer « sur le développement de nouvelles technologies et de réinventer les approches traditionnelles de construction et le déploiement d’infrastructures de réseaux de télécommunication, » a écrit Jay Parikh, responsable mondial de l'ingénierie et des infrastructures chez Facebook, dans un post dimanche soir.

Une initiative au service du programme Free Basics 

Facebook, Intel et Nokia travailleront sur les modèles de références initiaux tandis que les opérateurs tels que Deutsche Telekom et SK Telecom aideront à définir et déployer la technologie qui répond le mieux à leurs besoins, a écrit M. Parikh. Nokia a déjà publié une spécification ouverte pour l'interface de fonctionnement associée à l'environnement de temps d'exécution d'accès radio, tandis que le sud-coréen SK Telecom prévoit de partager ses technologies de virtualisation développées pour la 5G et les réseaux. De son coté, Intel a déclaré qu'il fournirait un modèle de référence pour un point d'accès modulaire basé sur son architecture, ainsi qu’un kit pour déployer une plate-forme de type Mobile Edge Computing (contenus, services et applications plus rapides dans un environnement radio et réseau varié) avec des interfaces logicielles ouvertes.

Après son projet Compute Open, inspiré du modèle des logiciels open source, pour partager les spécifications matérielles des datacenters et les meilleures pratiques dans le but de faire baisser les coûts en favorisant des standards, Facebook s’attaque aujourd’hui aux réseaux mobiles qui sont devenus un des ses principaux axes de développements. Le géant américain travaille en effet avec des opérateurs locaux pour fournir un accès Internet gratuit mais limité – Free Basics - à des millions de personnes dans le monde.

Reproduire le succès d'OCP

« En travaillant sur un mode ouvert et en contribuant à des concepts que d'autres pourraient emprunter et utiliser, nous avons pu augmenter le rythme de l'innovation dans ce domaine et économiser des milliards de dollars en coûts d'infrastructure au cours des dernières années, » a indiqué M. Parikh à propos de l'Open Compute Project. Avec son initiative TIP, Facebook entend résoudre les problèmes de connectivité à travers le monde avec des technologies locales. Un projet pilote est en cours de déploiement aux Philippines pour fournir une couverture mobile à un village à partir d’une solution prête à l’emploi – network in a box - alimentée par des panneaux solaires. Facebook qui travaille avec plusieurs opérateurs sur d’autres petits projets un peu partout dans le monde, a toutefois précisé qu’il n’avait pas l'intention de devenir opérateur.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
09 Mars 1981 n°5
Publicité
Publicité