Amazon teste à Seattle un magasin bardé de capteurs et sans caisse, couplé à un système de paiement automatisé sur smartphone.

L'Image du jour

Amazon teste à Seattle un magasin bardé de capteurs et sans caisse, couplé à un système de paiement automatisé sur smartphone.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Une puce sans fil térahertz Fujitsu destinée aux smartphones

Bien que limitée en fréquences, la technologie térahertz offre des vitesses de communication beaucoup plus rapides que les dispositifs mobiles actuels. (crédit : D.R.)

Bien que limitée en fréquences, la technologie térahertz offre des vitesses de communication beaucoup plus rapides que les dispositifs mobiles actuels. (crédit : D.R.)

Le petit récepteur térahertz dévoilé par Fujitsu est capable de travailler à une vitesse de 20 Gbit/s sur de courtes distances. Un concurrent très sérieux pour remplacer le Bluetooth.

Bien que limitée en terme de fréquences, la technologie térahertz offre des vitesses de communication beaucoup plus rapides que les dispositifs mobiles actuels. Fujitsu a ainsi développé un récepteur de communication sans fil qui permet de transférer des données à une vitesse de l'ordre de 20 gigabits par seconde tout en étant suffisamment petit pour tenir dans un smartphone. Le composant permettrait à des terminaux mobiles de transférer presque instantanément des vidéos au format 4K ou 8K. Ce dernier offre une résolution 16 fois supérieure à celle des téléviseurs haute définition actuels (1080p).

Fujitsu a ainsi dévoilé le premier récepteur compact à 300 GHz de communications sans fil à haute vitesse. La taille du dispositif est inférieure à un centimètre cube et combine dans un seul composant une puce récepteur-amplificateur et une antenne dans la bande de fréquences térahertz. Sa sensibilité en réception est beaucoup plus grande que les composants similaires produits par d'autres sociétés et permet des transmissions allant jusqu'à 1 mètre, a indiqué la compagnie japonaise. « C’est la première fois qu’un récepteur de bande térahertz - très sensible – est suffisamment petit pour s’intégrer dans un téléphone cellulaire de la génération actuelle », a déclaré un porte-parole de Fujitsu.

Transférer un film HD en quelques secondes dans une gare

En 2011, le fabricant de composants japonais Rohm Semiconductor avait développé une puce sans fil expérimentale fonctionnant dans la gamme des 300 GHz avec une vitesse de transfert de 1,5 Gbit/s pour les données. Alors que sa gamme est très limitée, le récepteur Fujitsu permettrait des transferts de fichiers massifs lorsqu'il est utilisé avec des bases dédiées. Cela pourrait justifier le centimètre cube qu’il pourrait être nécessaire de trouver sur la carte mère d’un smartphone.

Fujitsu envisage par exemple d’utiliser cette technologie dans les kiosques de gare afin de recevoir instantanément des vidéos et de la musique sur un smartphone avant de prendre un train. Les transferts rapides entre les appareils nomades ou la sauvegarde complète des données d’un terminal mobile sur un serveur seraient également possibles.

Les 1ers produits équipés en 2020

Le récepteur utilise un polyimide – un polymère coloré – comme substrat pour le circuit imprimé afin de minimiser la perte de signal. Il est associé à une technologie de montage utilisée dans les puces équipant les radars militaires exploitant des transmissions par ondes millimétriques. Une technologie également retenue pour la 5 G. Fujitsu a déclaré avoir étendu pour la première fois ce concept aux fréquences utilisables dans la bande térahertz. Cette dernière, qui se trouve entre les micro-ondes et l'infrarouge du spectre, a été l'objet de recherches pour ses capacités sans fil pouvant être utilisées avec des données pour transmettre des vidéos 4K et 8K ainsi que l'audio haute résolution.

Bien que limités dans la gamme, les signaux térahertz peuvent pénétrer le papier, le plastique, les murs et les couches externes de la peau, ouvrant de nombreuses possibilités pour la sécurité et les applications médicales. Fujitsu indique envisager des essais sur le terrain avant le mois d’avril prochain avec une commercialisation attendue en 2020.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
25 Avril 1988 n°321
Publicité
Publicité