Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les outils numériques facilitent la surveillance de son conjoint

Plus d'un Français sur cinq avoue avoir déjà consulté en cachette le téléphone portable ou l'ordinateur de son conjoint, un phénomène particulièrement présent chez les 15-25 ans, selon un sondage effectué par le portail Internet Yahoo.

"En moyenne, plus d'un Français sur cinq (21%) avoue avoir déjà regardé dans le portable ou l'ordinateur de son conjoint. Mais hommes et femmes ne sont pas égaux face à la tentation, et les femmes semblent bien plus méfiantes à l'égard de leur partenaire", commente Yahoo suite à la publication d'une enquête réalisée sur son portail. Une femme sur quatre (25%) déclare ainsi avoir "déjà consulté en cachette les mails, les SMS ou le compte Facebook de son compagnon", contre 16% des hommes d'après leurs dires. Le sondage montre que les jeunes font moins confiance à leur partenaire: "Près de la moitié des 15-25 ans (49%) n'hésitent pas à rechercher toute trace de liaison ou de mot doux dans les échanges de l'autre. A l'inverse, les plus de 50 ans estiment à 89% qu'il s'agit là de +la pire chose à faire+", selon le sondage. Si on se concentre particulièrement sur ceux qui avouent être passés à l'acte, "seuls 15% d'entre eux assument une exploration régulière" et "24% avouent ne l'avoir fait qu'une seule fois, sans récidive". Mais "une très large majorité (61%) consulte en cachette ordinateur et téléphone de l'autre de temps en temps, pour évacuer un doute", ajoute Yahoo.

L'étude a été réalisée en ligne du 24 au 30 avril sur un panel de 1 037 personnes âgées de 15 ans et plus.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Avril 1985 n°187
Publicité
Publicité