La start-up Docker a procédé à un nouveau tour de table financier de 40 millions de dollars mené par Sequoia.

L'Image du jour

La start-up Docker a procédé à un nouveau tour de table financier de 40 millions de dollars mené par Sequoia.

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

Dernier Dossier

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

La Champagne-Ardenne, seulement une région viticole et céréalière ! Et bien non, la région est aussi une source d'inspiration pour le numérique. Troye...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER

Open Source, des offres désormais incontournables et courtisées

Le 28 Mars 2013
Open Source, des offres désormais incontournables et courtisées

En 10 ans, le logiciel libre s'est forgé une place prépondérante dans les entreprises, il s'est imposé dans les serveurs, les réseaux, les bases de données, les CMS, sans oublier les postes de travail, notamment avec le marché florissant des tablettes tactiles. Si dans l'infrastructure, il ne fait aucun doute que l'Open Source est arrivé à maturité, c'est plus compliqué dans les solutions métiers et verticales à l'instar des ERP, du BPM et des CRM, des secteurs encore fortement dominés par les applications propriétaires. Il faut dire que les investissements pour arriver à des offres matures dans ce domaine sont importants même si de plus en plus d'éditeurs, à l'instar de Pentaho, Talend, Japersoft ou encore BonitaSoft, mettent sur le marché des offres capables de rivaliser en partie avec certaines solutions propriétaires équivalentes.

D'autre part, le logiciel libre manque de vrais leaders, à l'instar d'un Microsoft, d'un Oracle ou d'un SAP. En effet, l'éditeur le plus important est Red Hat qui affiche un chiffre d'affaires honorable d'un milliard de dollars, mais loin d'un Microsoft et ses dizaines de milliards par an surtout générés, il faut le dire, par les licences. Bien sûr, le modèle économique de l'Open Source est différent, mais, à moyen terme, ce modèle pourrait s'imposer avec l'adoption massive du cloud et notamment les applications en mode SaaS. « N'oublions pas qu'avec le SaaS, on vend d'abord un service, c'est la philosophie même de l'Open Source », indique Jean-Christophe Spilmont, directeur Market Intelligence chez Bull.

Crédit image : D.R.

Sommaire du dossier :

Les Dossiers Open Source

  • Le 01 Aout 2014
    Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

    En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition de l'IT Press tour organisé par Condor Consulting. L'occasion de renco...

  • Le 05 Juin 2014
    Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

    A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, principalement celles qui ne sont pas spécialisées dans l'IT et le numériqu...

Publicité
Publicité
Publicité