Des développeurs de la société Solstice Mobile à Chicago et des analystes ont décortiqué les nombreuses API intégrées à IOS 7. La prochaine version de l'OS en compte un peu plus de 1500. Parmi cette variété, les différents intervenants ont dressé une liste des 10 applications qui devraient intéresser les entreprises.

1-L'identification unique (Single Sign On)

Les salariés pourront  s'identifier une fois et être authentifiés pour l'ensemble des applications et services de l'entreprise. Aujourd'hui, ils doivent s'enregistrer séparément pour chaque application. Les solutions de MDM (Mobile Data Management) disposent déjà de cette capacité, souligne J. Schwan, mais l'intégration de l'identification unique dans iOS va aider les développeurs. Cette fonctionnalité montre, selon le dirigeant, qu'Apple adopte une stratégie « tout mobile » pour l'entreprise.

« L'inconvénient du single sign-on est le risque d'un vol de mot de passe ou d'autres informations d'identification permettant d'avoir accès à toutes les applications, pas seulement une », explique Jack Gold, analyste chez J. Gold Associates. Il ajoute, « l'authentification unique signifie aussi qu'Apple contrôle vos données d'identification, pas le fournisseur d'applications ».

2- Activation Unlock

Avec cette fonctionnalité, un iPhone perdu ou volé ne peut pas être réactivé sans un identifiant et un mot de passe iCloud du propriétaire. Dans une stratégie byod, l'Activation Lock peut aider à soulager certaines craintes des DSI qu'un iPhone perdu ou volé puisse accéder au système d'information et aux données critiques, indique J.Schwan.

3- Per-app VPN

Cette fonctionnalité donne à un utilisateur la possibilité d'ouvrir une connexion micro-VPN sécurisée au sein de n'importe quelle application. L'utilisateur n'aura donc plus à aller dans les réglages de l'iPhone pour configurer une session VPN avant d'ouvrir une application. « Si un employé lance une application comme un CRM nécessitant un VPN, il pourra avoir accès à Facebook ou un autre programme sans désactiver le VPN », explique J. Schwan

4- AirDrop pour le partage d'applications

Avec AirDrop, les développeurs d'applications pourront ajouter une autre manière de partager des documents et d'autres contenus. Cette fonctionnalité utilisant le WiFi et le Bluetooth, elle permet le partage sur une plus grande distance que la technologie NFC utilisée dans Beam sur Android. « Ce qui est bien avec AirDrop, c'est sa capacité à partager des photos, des localisations et des contacts au sein d'applications » constate J.Schwan. Il prend comme exemple un conseiller financier qui pourrait montrer à un client son portefeuille d'actions avec des données récupérées depuis son terminal iOS. L'analyste estime qu'AirDrop pourrait se révéler être un outil de partage plus transparent que Beam sur Android. Certains s'interrogent sur la fiabilité du chiffrement des données partagées. Mais le dirigeant assure « nous savons tous que la sécurité de la technologie sans fil peut être cassée ».

Il observe aussi que la fonctionnalité d'Apple ne supporte par le NFC, du moins pas encore, pour l'échange de données. Cela signifie pour lui que la firme de Cupertino n'a pas le NFC n'est pas dans la feuille de route immédiate d'Apple.

La mise à jour iOS 7 apporte aux utilisateurs les moyens de numériser des QR codes pour obtenir des éléments dans PassBook comme des bons de réduction. « C'est une autre technique qui ne nécessite pas le NFC », analyse J.Schwan.