IOS 9 est disponible depuis quelques heures, même si les tout premiers utilisateurs semblent avoir eu du mal à télécharger la mise à jour de 1,3 Go (contre plus de 4,5 Go pour la précédente version, iOS 8). Après quelques essais infructueux pour certains utilisateurs (le message « Software update failed » étant apparu sur l’écran de leur iPhone ou iPad), les téléchargements ont démarré environ une heure après la mise à disposition de l’OS par Apple. Sans doute un problème de surcharge des serveurs, assez typique d’un premier jour de téléchargement, ont souligné des utilisateurs sur un forum.

Une app pour faire migrer les utilisateurs d'Android

Dans la foulée de cette disponibilité, Apple a lancé « Move to iOS », sa première app destinée aux utilisateurs d’Android. Cette tentative de séduction fait écho à l’emprunt de plusieurs fonctions d’iOS par Marshmallow, la prochaine version de l’OS mobile de Google. « Move to iOS » est proposée gratuitement dans la boutique Play de Google. L’app transfère de façon sécurisée les données stockées sur les terminaux Android (contacts, calendriers, favoris, comptes e-mail, messages, photos) vers un iPhone, un iPad ou un iPod Touch. Le transfert ne s’effectue pas sur le cloud. A la place, Apple synchronise l’ensemble en créant un réseau privé WiFi où les deux terminaux peuvent se retrouver, pointe nos confrères de MacWorld. En allumant leur nouveau terminal iOS, les utilisateurs pourront sélectionner une option pour transférer les données depuis Android dans l’écran de démarrage Apps & Data. Auparavant, on pouvait seulement restaurer les données depuis une sauvegarde sur iCloud, depuis une sauvegarde iTunes, ou bien installer un nouveau terminal.

Pour transférer ses données vers iOS, il faut utiliser au moins Android 4.0 (ou une version postérieure). De même qu'il faut avoir la dernière version de Chrome si on transfère ses favoris. (crédit : MacWorld / agrandir l'image)

Concernant par ailleurs le service de stockage cloud d’Apple, iOS 9 apporte une app pour faciliter l’accès aux fichiers sauvegardés dans iCloud Drive. Elle n’apparaît pas automatiquement, il faut la chercher dans Réglages et préciser au terminal que l’on veut la voir apparaître. On peut, de la même façon, la désactiver comme on veut.

iCloud Drive n'a rien de transcendant, mais fait ce qu'on lui demande. En revanche, pour procéder à des modifications, il faut exporter le fichier vers une autre app. (crédit : MacWorld / agrandir l'image)

Notes a nettement enrichi ses fonctionnalités

Toujours du côté des apps, Apple a enrichi Notes dont les maigres fonctionnalités laissaient jusque-là le champ libre à ses concurrentes (Evernote, Awesome Note, OneNote), rappelle MacWorld. Le premier changement notable concerne le formatage de texte. Les caractères peuvent être affichés en trois tailles (titres, sous-titres, corps du texte), avec des options gras, italique et souligné. On peut faire des listes (en plaçant une puce, un tiret ou un numéro en tête de chaque ligne) et transformer une tâche en objet à cocher, ou bien un ensemble de notes en check-list. Il était déjà possible d’ajouter des photos depuis la pellicule du terminal iOS, on peut maintenant prendre directement des vidéos et des photos depuis l’app Notes. L’utilisateur peut aussi faire des croquis avec l’aide d’une règle pour tracer des ébauches précises. Enfin, il est désormais possible d’inclure facilement une URL, une carte ou une page dans une note particulière.

A gauche, la feuille de partage qui permet d'ajouter à une note toutes de sortes de contenus provenant d'apps externes. A droite, la présence d'une règle permet de tracer des schémas précis. (crédit : MacWorld / agrandir l'image)