Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

L'Image du jour

Google a affiné la précision de sa mosaïque terrestre sur Earth et Maps avec Landsat 8. Ci-dessus, la ville de New York, avant et après.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Arcep, ANR, DGE, CNRS : les instances de régulation et de médiation recrutent et informent

Arcep, ANR, DGE, CNRS : les instances de régulation et de médiation recrutent et informent

Le calendrier -plutôt animé- des appels à projets et autres processus de concertation-coordination de la recherche et de l'innovation génère l'ouverture de postes d'experts.

Avec la multiplication des appels à projets et autres processus de concertation et d'orientation ouverts aux entreprises et aux instituts de recherche, les experts des instances de décision ont du pain sur la planche. En amont pour coordonner, orienter, informer les acteurs concernés. En aval, pour canaliser l'afflux de dossiers de candidatures. Du coup, ces organismes officiels recrutent : au compte-gouttes, certes, mais à bon niveau. A l'Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), deux des quatre postes de chargés de mission ouverts en novembre-décembre restent encore à pourvoir : l'un pour le projet de conception/management du spectre de fréquences (profil ingénieur télécoms), l'autre pour l'observation des stratégies des opérateurs et acteurs. S'y ajoute un poste de stagiaire chargé(e) de veille réglementaire (actualités et études technico-économiques sur ce qui se passe dans d'autres pays, activité accessible à un élève-ingénieur, ou étudiant de master, DESS, Sciences Po, Sup de Co). L'ANR (Agence nationale pour la recherche), pour sa part, recrute pour son département mathématiques et sciences de l'information, des chargés de mission pour accompagner, animer les programmes « blancs » (sujets de recherche non thématiques et émergents) et « jeunes chercheur(se)s». La toute nouvelle direction de la politique industrielle du CNRS, en activité depuis juillet 2006, dirigée par Marc Ledoux, peaufine ses interventions d'assistance en direction des chercheurs, mais aussi des entreprises, sur la base de quatre structures : cellule stratégie et cellule opérationnelle de la politique industrielle, réseau des services de partenariat et de valorisation, cellule de transfert (Fist SA, filiale de droit privé du CNRS chargée du courtage et de la prise de brevets). De même, dans le sillage de l'activité de soutien à l'innovation du ministère de l'Industrie et de sa Direction générale des entreprises, les DRIRE (en régions) sont mobilisées pour animer des sessions d'information et de préparation aux divers appels à projets de recherche et R&D. L'année 2007 commence d'ailleurs par la mise sur les rails européens des candidatures potentielles aux deux programmes-cadres (PCRD-7 pour la recherche et la R&D, CPI pour l'innovation et la compétitivité) financés par l'Union. Le premier appel pour le PCRD (volet TIC) est bouclé depuis le 22 décembre 2006 ; la clôture du second est annoncée pour le 8 mai, celle de l'appel CIP pour le 2 avril. Une série de séances d'information sur les enjeux, procédures, tenants et aboutissants de ces appels à participation est organisée à Tours (le 9 janvier), Bordeaux (le 16), Marseille (le 22) , Lyon (le 25), Grenoble (le 29), Besançon (le 2 février) et Paris (le 15 février).



En savoir plus

Les inscriptions à ces journées sont gratuites mais obligatoires et se font en ligne sur www.telecom.gouv.fr

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
10 Avril 1998 n°761
Publicité
Publicité
Publicité