Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement d'Azure.

L'Image du jour

Pour accélérer le développement de ses voitures connectées, Renault-Nissan annonce un accord avec Microsoft pour exploiter les capacités de traitement...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Le double écran se développe malgré la chute des ventes de PC

Le travail sur double écran est une pratique qui se généralise, avec le soutient des marques, comme Dell, qui adaptent leurs offres pour satisfaire ces nouveaux besoins. (Crédit D.R)

Le travail sur double écran est une pratique qui se généralise, avec le soutient des marques, comme Dell, qui adaptent leurs offres pour satisfaire ces nouveaux besoins. (Crédit D.R)

L'avènement de la mobilité a déporté les fonctions du PC de bureau vers d'autres matériels comme les smartphones et les tablettes. Cette tendance plombe le marché des desktops sans empêcher celui des moniteurs de croître.

Le marché des PC traditionnels connaît une crise durable. Selon IDC, les volumes commercialisés se sont repliés de 10,4% dans le monde et de 18% en EMEA l'an dernier. Et bien que le cabinet d'études ne détaille pas ces chiffres par famille de produits, il est acquis que la faiblesse des livraisons d'ordinateurs de bureau contribue notablement à ce marasme. Les ventes de desktops influant traditionnellement sur celles des moniteurs, on aurait pu s'attendre que ces dernières soient également en baisse. Or, il n'est est rien. En 2015, elles ont notamment crû de 15% au troisième trimestre en EMEA, selon Context qui scrute l'activité des grossistes. Alors qu'il suivant encore la tendance de celui des desktops en 2013 et, dans une moindre mesure, en 2014, le marchés des moniteurs s'en est donc nettement désolidarisé.

La mobilité en cause

Pour Fréderic Serrafin, le directeur commercial France du fabricant Iiyama, cette évolution s'explique par la généralisation de la mobilité : « Les collaborateurs se déplacent de plus en plus et emportent leurs laptops, smartphones ou tablette avec eux. Une fois de retour au bureau, ils ne se remettent pas à utiliser un desktop mais connectent en revanche ces terminaux dotés de petits écrans à des moniteurs offrant un affichage plus confortable ». Il est ainsi devenu plus prioritaire pour les entreprises de renouveler leurs parc des moniteurs que leurs parcs de PC. « Les employés demandent simplement plus de confort au travail, avec une station d'accueil connectée à un écran, et un hub qui leur permette de travailler simultanément avec deux moniteurs. »

Montée en gamme

Le fait de travailler en double écran et de disposer d'un périphérique d'affichage haute résolution est resté pendant longtemps l'apanage des graphistes. Aujourd'hui, cette pratique s'est répandue à d'autres métiers. C'est pour cela que les ventes de moniteurs haut de gamme, avec des écrans incurvés et offrant des résolutions importantes, progressent de façon importante et ont ainsi représenté 15% du chiffre d'affaires total du marché des moniteurs en EMEA au quatrième trimestre. Nicolas Guetin, en charge des ventes indirectes chez Dell, estime que l'écran pour PC devient un facteur de productivité : « de plus en plus de managers disposent de deux écrans. Ils en dédient un aux tâches quotidiennes et le second au suivi en temps réel de leur tableau de bord ».

Simplifier les usages

Cette pratique a été anticipée par Microsoft qui entend soutenir sa démocratisation. C'est ce que croit Lionel Vargel, le directeur général du revendeur Compufirst. « Avant Windows 10, le partage d'écran nécessitait d'aller configurer les paramètres d'affichage de l'OS, sans que cela soit aisé pour tout le monde. Cela pouvait donc représenter un frein, alors qu'aujourd'hui cette fonctionnalité s'active en un clic avec Windows 10 ».

Finalement, l'écran d'ordinateur devient un périphérique à part entière qui ne dépend plus d'un PC fixe de bureau. « On parle plutôt d'un hub d'accueil », indique Lionel Vargel. Pour cela, les fabricants tels que Dell et Iiyama commercialisent des docks sur lesquels la connectique est déportée. L'idée est d'en réduire le nombre à deux câbles (USB et HDMI). A partir de ce dock, l'utilisateur branche ainsi son smartphone, sa tablette ou son laptop sans difficulté. Mais en 2016, les fabricants souhaitent aller plus loin en généralisant la communication sans fil avec les moniteurs.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 04/02/2016 à 14h48 par Visiteur7917 :

C'est édifiant le nombre de choses qui existent depuis longtemps et qui nécessitent que Microsoft se l'approprie pour que la presse en parle enfin !
Comme les écrans virtuels disponibles depuis plus de 10 ans sous Linux, la configuration bi ou tri écrans très simple sous Linux depuis au moins 5 ans.Enfin, cela doit être nécessaire pour convaincre les utilisateurs d'acheter ou de passer à Windows 10 pour des nouveautés qui ne le sont que chez Microsoft.

Bien cordialement.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
20 Mars 1989 n°360
Publicité
Publicité