Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

L'Image du jour

Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Le marché des faux abonnés Twitter en plein essor

Les prix ont baissé pour l'achat de followers sur Twitter Crédit Photo: D.R

Les prix ont baissé pour l'achat de followers sur Twitter Crédit Photo: D.R

Selon Barracuda Networks, le marché des faux followers sur Twitter reste toujours très dynamique. Si les méthodes sont de plus en plus sophistiquées, les prix pour acquérir une base de faux abonnés baissent.

Obtenir rapidement 1 000 followers sur Twitter rapidement coûte environ 11 dollars. Le marché des faux abonnés aux réseaux sociaux est en plein essor, mais les prix sont en baisse. Il fallait compter 18 dollars en août 2012 pour 1 000 followers . Dans son dernier rapport sur ces pratiques, le lab de Barracuda a analysé plus de 1000 comptes qui ont investi dans des faux followers. Ces comptes disposent en moyenne de 50 000 faux abonnés sur Twitter. Seize de ces comptes ont dynamisé leur audience pour atteindre le million de suiveurs.

Un marché de plus en plus sophistiqué


Le marché des faux abonnés est devenu très sophistiqué. Les faux suiveurs ne sont plus des comptes éphémères qui ne durent qu'une journée. En analysant 100 000 faux comptes, Barracuda a constaté que l'âge moyen d'un faux compte était d'environ 7 mois, qu'ils envoyaient leurs propres tweets environ 77 fois et qu'ils avaient leurs propres followers (32 en moyenne). L'objectif est faire que ces faux comptes s'apparentent à des vrais. Pour cela, les usurpateurs prennent un vrai compte auquel il rajoute un underscore ou un autre caractère à la fin de celui-ci et recopie l'ensemble du compte. Le faux compte paraît alors bien réel avec une photo et une bio. Il existe des techniques automatisées pour traquer les faux comptes, mais Barracuda estime que ces solutions sont en majoritairement incapables de débusquer les comptes remplies de faux followers.

Techniques pour créer des faux followers
Différentes techniques pour créer des faux followers. Crédit Photo: Barracuda

Une double motivation : financière et visibilité

Alors pourquoi faire cela ? Pour les fournisseurs de faux abonnés, cette activité génère plusieurs millions de dollars. Une fois automatisée, elle nécessite une structure minimale pour continuer à fonctionner. Et les acheteurs, qu'est-ce qui les poussent à payer pour des faux followers sur leur compte ? Dans le monde des médias sociaux, avoir beaucoup de followers équivaut à être puissant, ou tout le moins avoir de l'importance. Il suffit de faire le test. Sur un sujet, vous avez la possibilité de suivre un compte avec une dizaine d'abonnés et un autre avec un demi-million d'abonnés. Lequel considérez-vous comme le plus crédible et le plus important ? Un article récent du New York Times montrait que les comptes de Pepsi, Newt Grinch et 50 cent comprenaient beaucoup de faux abonnés. Le problème est que cela ne revient pas cher et qu'il n'y a pas de réelles sanctions.

Il existe peu de parades pour éviter ce phénomène. Twitter pourrait cesser de publier le nombre de followers ou alors les limiter comme dans le cas de Linkedin. Sur le réseau social professionnel, l'affichage ne va pas au-delà de 500, mais comme le rappelle Baraccuda cela n'a pas empêché le marché des faux abonnés Linkedin de se développer. L'achat d'un pack de 100 contacts coûte environ 15 dollars.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 05/07/2013 à 01h13 par Visiteur2357 :

Le "Real account" : @AndreWeiss810, cité plus haut est tout autant que les autres un Fake : il suffit de regarder la structure de son compte pour s'en apercevoir. Il a 249 Tweets a son actif (de la pub au km), est déjà abonné à 1 932 comptes (une masse hétéroclite de compte officiels) mais n'est suivi que par 157 Abonnés…

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité