Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

Les développeurs Android ne sont plus une denrée rare

De plus en plus de demandes pour les développeurs Android

De plus en plus de demandes pour les développeurs Android

Les développeurs iOS sont toujours autant recherchés par les entreprises. Toutefois, la demande de professionnels ayant des compétences sur Android est en augmentation.

Les développeurs iOS restent très recherchés selon une récente étude de Gulp. Dans son étude «Mobile Betriebssysteme & Apps», l'agence de recrutement spécialisée a examiné depuis 2013 la demande de développeurs en fonction du système d'exploitation mobile. Il en ressort que 42% des appels d'offres demandent des compétences de développement sur iOS. Par rapport aux années précédentes, GULP constate que cette part n'a que très peu augmenté. De moins en moins d'entreprises sont par contre à la recherche de développeurs ayant des connaissances des systèmes d'exploitation mobiles de Windows et Blackberry. Ce sont les développeurs Android qui sont de plus en plus recherchés. Alors que ces qualifications représentaient 33% des demandes en 2013, l'an dernier, cette part s'est établie à 41,4 %.

Même si la demande est en augmentation, Gulp fait vaoir dans son étude qu'il y a une surabondance de développeurs Android. Parmi tous les spécialistes IT inscrits sur la plateforme, ils sont plus de la moitié à connaître le système d'exploitation mobile de Google et près de 40% à travailler sur celui d'Apple.

l

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 18/02/2016 à 13h09 par Visiteur8005 :

Le problème de conscience du développeur, c'est que plus il développe pour un monopole, et plus il le renforce. Mais c'est vrai que la conscience est quelque chose de peu répandu chez les esclaves serviles.
D'autre part, Firefox OS a prouvé qu'un système full web fonctionne, et répond finalement à tous les besoins de base qu'on attend d'un smartphone. Les marges arrières et une erreur de stratégie l'ont pratiquement tué, mais il n'en reste pas moins que le concept de base reste tout à fait valable : on peut développer de la webapp à forte valeur ajoutée, qui sera de toute façon plus légère, moins lourde que du java, à la fois côté développement, mais aussi côté entretien.
Dans ce sens, nombre d'entreprises se font inutilement chier à développer en natif pour le duopole en place, alors qu'elles pourraient parfaitement passer par des interfaces web riches.
Enfin, je me permettrai de faire remarquer que les API développées pour Firefox OS auraient logiquement du être portées sur webkit depuis longtemps - et comme par hasard, ce n'est pas le cas... Ce qui prouve bien qu'aucun des enfoirés en place ne laissera une quelconque liberté aux usagers à terme ! Donc continuez seulement à dormir tranquille, et à remplir le marketplace de vos dictateurs respectifs en leur abandonnant tous vos droits : vous ne faites que construire des prisons pour vous, votre entourage et vos gosses !

Signaler un abus

le 18/02/2016 à 10h36 par Visiteur8002 :

Le monde du développement Apple a toujours été confidentielle, surtout coté formation. C'était bien pire à l'époque avec Mac OS X. Il y a quand même plus de centre de formation sur les technos Apple qu'il y a 15/20 ans.

Ensuite on ne développe pas pour le plaisir de développer. Quel est le marché. D'un coté on a les appris professionnelles développées en interne dans les entreprise qui rentre dans des budgets de dev d'appuis maison souvent, et de l'autre coté il y a les store en ligne et là on gagne deux fois sur iOS que sur Android malgré la PDM de 15% seulement de iBidules. Le fait de pouvoir pirater facilement sur Android n'y est surement pas étranger. Donc pour gagner sa vie, il vaut mieux vendre sur l'AppStore.

Signaler un abus

le 18/02/2016 à 09h50 par Visiteur8001 :

En même temps si Apple laissait les jeunes en formation travailler sur leur technologie peut être que ce genre de soucie arriverait moins. Autant Android se travaille dans des formations IT que Apple... On peut toujours chercher. Ils sont tellement dans un cercle restreint qu'il faut vraiment mais vraiment s'y intéressé de prêt pour en ressortir avec une auto formation dans le domaine.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité