Bardées de capteurs, les automobiles se préparent à passer à la conduite autonome.

L'Image du jour

Bardées de capteurs, les automobiles se préparent à passer à la conduite autonome.

Voiture autonome : les acteurs sont en place, que la course commence !

Dernier Dossier

Voiture autonome : les acteurs sont en place, que la course commence !

Le Mondial de l'Automobile ouvre ses portes à Paris du 1 au 16 octobre au parc des Expositions porte de Versailles. A l'occasion de cette édition, les...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Linux sur les PC des députés : ce sera Ubuntu

Linux sur les PC des députés : ce sera Ubuntu

Les députés de la prochaine législature et leurs attachés parlementaires travailleront sur des PC équipés de la distribution Linux K.Ubuntu. C'est la conséquence de l'attribution à Linagora et Unilog de l'appel d'offre portant sur le renouvellement de l'équipement informatique des élus du Palais Bourbon, lancé en janvier 2007. Au total, les édiles et leurs assistants réceptionneront 1 154 nouveaux postes sous environnement Libre : outre l'OS dérivé de Debian, les machines renfermeront OpenOffice 2.0, Mozilla Firefox 2 et Thunderbird. Linagora prendra également en charge la partie consacrée à la prise en compte des besoins (ateliers consacrés à l'ergonomie, gestion des formats de fichiers, etc.) et fournira en outre OCS Inventory : NG, un outil d'administration et de télédéploiement de système, déjà utilisé au sein de la gendarmerie nationale. Le marché devrait rapporter environ 80 K€ à la SSLL présidée par Alexandre Zapolsky. Le député du Tarn, Bernard Carrayon, s'était fait le porte-drapeau des logiciels libres, en remettant un rapport au Premier ministre dans lequel il soutenait leur usage à l'Assemblée au-delà des seuls serveurs, déjà équipés d'Apache, Linux, Mambo et SQUID.



Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
19 Mai 1986 n°235
Publicité
Publicité