Les installations semi-conducteurs d'IBM à East Fishkill vont tomber dans l'escarcelle de GlobalFoundries.

L'Image du jour

Les installations semi-conducteurs d'IBM à East Fishkill vont tomber dans l'escarcelle de GlobalFoundries.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Réseaux sociaux : une vraie dépendance pour certains

Crédit D.R.

Crédit D.R.

Les gros consommateurs de réseaux sociaux ont peur de rater quelque chose selon un sondage réalisé auprès de 2 000 utilisateurs américains.

Un sondage montre que certains Américains stressent à l'idée d'être coupés des réseaux sociaux et de rater un événement. Cette étude sponsorisée par MyLife, qui propose un interface permettant de gérer plusieurs réseaux sociaux et boîtes mails en même temps, montre que plus de la moitié des utilisateurs de réseaux sociaux interrogés (62%) restaient connectés par peur de manquer une information ou une mise à jour de statut.

Ce sondage mené auprès de 2 000 Américains montre que les internautes entre 18 et 34 ans se connectent aux réseaux sociaux au saut du lit, pour voir ce qu'ils ont manqué pendant la nuit.

Une vraie dépendance pour certains

Près de 40% des sondés (54% des 18-34 ans) reconnaissent préférer se passer d'air conditionné ou même d'être coincé pendant quatre heures dans un bouchon plutôt que de sacrifier leur compte Twitter. Voici un échantillon d'autre sacrifices consentis par les internautes plutôt que de devoir abandonner les réseaux sociaux :

- Remplir son avis d'imposition
- Dormir une heure de moins par nuit pendant un an
- Courir un marathon
- Passer une nuit en prison
- Ne plus avoir de chauffage

"Les consommateurs sont bombardés d'un si grand nombre d'information en ligne, allant de mises à jour de statuts, de photos, de tweets et de check-ins, que notre peur de rater quelque chose a changé notre vie sur internet", a expliqué Jeff Tinsley, PDG de MyLife. "Le fait que de nombreuses personnes préfèreraient courir un marathon ou passer une nuit en prison plutôt que d'abandonner leur compte Facebook ou Twitter en est la preuve".



Article de Relaxnews

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité