Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

L'Image du jour

Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Toujours plus d'achats de Noël sur mobiles

A l'occasion des courses de Noël, Dynatrace a rappelé l'importance de performance technique des applications mobiles pour le succès de celles-ci. (Crédit D.R.)

A l'occasion des courses de Noël, Dynatrace a rappelé l'importance de performance technique des applications mobiles pour le succès de celles-ci. (Crédit D.R.)

Une expérience mobile décevante entraînera notamment l'abandon de son panier par le mobinaute. L'étude commandée par Dynatrace met des chiffres sur cette évidence.

La Génération Y achète massivement en ligne et, en particulier, à partir d'un terminal mobile, smartphone ou tablette. Or une performance insuffisante de l'application mobile ou du site web mobile va avoir de fâcheuses conséquences selon une étude commandée par Dynatrace. 81% des répondants affirment abandonner un panier si les réponses applicatives sont insuffisantes (chiffre identique en France mais de 87% en Allemagne). Et 51% se plaignent sur les réseaux sociaux de cet état de fait (55% en France, 59% en Australie). 68% acceptent de tenter de rouvrir une page plantée mais 32% partent immédiatement à la concurrence. L'application du commerçant est souvent préférée au site web mobile en raison d'une meilleure expérience client.

42% de la population générale disposant d'un smartphone utilise le m-commerce davantage en 2015 que dans les années précédentes pour les achats de Noël. Mais ce chiffre est de 60% dans la génération Y. Pour cette génération, le seuil des 50% prévoyant de faire davantage d'achats en m-commerce qu'en magasin physique est franchi (le chiffre n'est que de 46% en France contre 60% au Royaume-Uni). Le recours au m-commerce est même possible pendant la visite d'un magasin physique : pour comparer les prix (62% de la génération Y, 55% en France, 71% aux Etats-Unis) voire faire ses achats (27% pour la population générale, 37% pour la génération Y).

A propos de l'étude

L'étude De retour du futur : étude shopping de Noël a été réalisée par le cabinet Harris Poll sur la commande de l'éditeur Dynatrace. Elle est basée sur une enquête en ligne sans constitution préalable d'échantillon et les répondants sont donc aléatoires même s'ils ont plus de 18 ans. 2009 personnes ont répondu aux États-Unis, 1025 au Royaume-Uni, 1090 en France, 1071 en Allemagne et 1135 en Australie.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité