Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

L'Image du jour

Projet alternatif à Mimix, Linux est devenu incontournable dans les entreprises grâce à une poignée d'irréductibles emmenés par Linus Torvalds.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Développement : ALM 11 lancé, HP évoque l'étape suivante

Développement : ALM 11 lancé, HP évoque l'étape suivante

Solution intégrée, la plateforme ALM 11 gère le cycle de vie des applications de bout en bout, de la planification au déploiement, au-dessus d'un référentiel unique. Les équipes de R&D de HP préparent les étapes suivantes. Au menu : agilité accrue et DevOps.

HP a montré la semaine dernière à ses clients français les dernières évolutions de sa plateforme de gestion du cycle de vie des applications, ALM 11, qui inclut les offres Quality Center et Performance Center 11, héritées du rachat de Mercury en 2006. Ce lancement englobe en fait huit nouvelles versions de produits (*). Une livraison très attendue si l'on en juge par l'affluence des participants, près de 350 personnes à Paris, vendredi 18 mars, qui n'ont pas pu toutes trouver place assise pour assister à la présentation.

En préambule, Bruno Buffenoir, directeur HP Software France, a rappelé que l'arrivée d'une génération rompue à l'usage des nouvelles technologies amenait à repenser la manière dont sont construits les services pour cette communauté. La « Supply chain IT » consiste désormais à créer une chaîne continue et itérative capable d'intégrer les demandes des utilisateurs lorsqu'elles se présentent. « Il faut prendre en compte une logique de cycle de vie des applications avec des solutions qui permettent de travailler avec les métiers pour construire des cycles vertueux », assure-t-il. L'objectif est de pouvoir partager « très concrètement les informations dans l'ensemble du flux de la chaîne d'approvisionnement IT, non seulement dans l'ALM, mais aussi avec les autres composants, avec des objets que l'on utilise tout au long de la chaîne, des modèles applicatifs que l'on va pouvoir reprendre, des services à partager... » HP a également ouvert sa plateforme ALM 11 vers les différents environnements utilisés par les développeurs, en particulier Eclipse, Visual Studio et Collab.net.

Un référentiel unique pour l'ensemble des informations

Yrieix Garnier, directeur des opérations produits chez HP Software, et ancien de Mercury, a rappelé l'évolution importante de l'offre ces dernières années. « Il y a 5 ou 10 ans, notre coeur de métier se situait sur la partie Delivery, nous avons maintenant étendu nos solutions au cycle de vie complet des applications. » Avec une prise en compte des différents niveaux de ce cycle, en partant de la gestion du portefeuille de projets et des règles d'architecture à imposer sur les différents projets puis, après le delivery, la supervision, l'optimisation et la maintenance, jusqu'à la gestion du changement et à l'archivage des données en fin de vie de l'application. L'une des avancées principales qu'apporte ALM 11 est de pouvoir partager dans un référentiel unique l'ensemble des informations entre tous les acteurs du cycle de vie des applications.

Evoluant auprès des équipes R&D californiennes d'HP, Yrieix Garnier a par ailleurs évoqué les pistes explorées pour les prochaines versions d'ALM. Le premier axe de travail porte sur la capacité à pouvoir gérer l'ensemble des composants de l'application dans une solution unique. Il s'agira d'un processus d'application composite proposant une seule plateforme pour les différents niveaux situés derrière les processus métiers (définition et test, validation de la performance et fonctionnelle, validation de la couche composants et services).

A venir, une interface intuitive pour gérer les projets

Le deuxième axe de travail de la R&D porte sur l'agilité. « Etre plus réactif, cela engendre de la complexité. Il faut donc permettre davantage de collaboration entre les différents acteurs que sont les développeurs, les analystes métiers et les équipes de l'assurance qualité », expose le directeur des opérations produits. « Nous travaillons sur le niveau suivant, c'est-à-dire sur une interface entièrement nouvelle pour gérer les projets, avec un accent mis sur l'intuitivité. »

Illustration : Gérer le cycle de vie complet des applications (source HP)

(*) Outre ALM 11, Quality Center 11, Performance Center 11, Sprinter 11, LoadRunner 11, Functional Testing 11, Data Management 1.1 et Service Test 11.
Migration : Les utilisateurs de Quality Center Enterprise 10 pourront évoluer vers QC Enterprise 11, ceux de QC Premier 10 vers ALM 11 et ceux de Performance Center 9.5 vers Performance Center 11.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité