Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

EMC lance des baies VMax 100% flash

EMC annonce deux modèles supplémentaires de baies 100% flash, les VMax 450 et 850.

EMC annonce deux modèles supplémentaires de baies 100% flash, les VMax 450 et 850.

2016 sera l'année du « tout flash » pour le stockage primaire, prévoit EMC qui vient de sortir deux nouveaux modèles de baies VMax évolutives pour datacenters qui peuvent apporter jusqu'à 4 pétaoctets de stockage. Le fournisseur fait également évoluer son stockage VMax pour les mainframes. Il annonce par ailleurs la prochaine intégration de ses appliances racks flash DSSD D5 dans sa gamme de systèmes convergés.

Tandis que le processus d’acquisition d’EMC par Dell se poursuit, après son approbation par la Commission européenne, le constructeur de solutions de stockage procède à une série d’annonces sur ses baies flash pour datacenters. Pour lui, 2016 sera l’année du « tout flash » pour le stockage primaire. L’an dernier, sur EMCWorld 2015, la firme basée à Hopkinton (Massachussets) avait mis à jour à jour son offre XtremIO avec la version 4.0. Celle-ci étendait les capacités à la demande par la création de clusters et améliorait la protection des données avec RecoverPoint. Cette fois, il annonce des baies VMax All Flash pouvant stocker jusqu’à 4 pétaoctets de données, en procurant un coût total de possession inférieur à celui des baies de disques traditionnelles. Immédiatement disponibles, elles sont livrées sous la forme d’appliances incluant le logiciel.

EMC a réaménagé ses baies flash pour proposer deux nouveaux modèles, les VMax 450 et VMax 850. Elles seront complétés dans le courant de l’année par des fonctions de compression de données en temps réel qui renforceront leurs capacités. Les SSD utilisent la technologie Write Folding qui réduit le volume de données transmis et permet d’augmenter la durée de vie de la flash en améliorant les performances. L’architecture V-Brick apporte l’évolutivité, chaque V-Brick contenant un moteur VMax et 53 To de capacité utilisable, cette dernière pouvant être portée à 500 To par incréments de 13 To, explique EMC dans un communiqué. On peut combiner plusieurs V-Bricks jusqu’à un maximum de 8 moteurs VMax pour atteindre 4 pétaoctets. Le modèle VMax All Flash 450 peut recevoir 1 à 4 V-Bricks et le modèle 850 en accueille jusqu’à 8. EMC accompagne ces solutions du programme de support Premium Xpect More. Les baies supportent des millions d’entrées/sorties par seconde avec une latence inférieure à 500 microsecondes en lecture/écriture, avec un taux de transfert de 150 Go/s. Parallèlement, EMC a étendu les capacités de solutions VMax pour mainframes et celles de Disk Library, sa bibliothèque de bandes virtuelle utilisée pour le stockage primaire et le stockage avec déduplication.

Les appliances DSSD D5 complèteront les systèmes convergés VCE

Dans la même salve d’annonces, EMC a indiqué que ses baies DSSD D5 de stockage flash en rack seraient disponibles en mars. Destinées aux applications travaillant de façon intensive sur les données et exigeant des niveaux élevés de performance et de très faibles latences, elles permettent – selon le fournisseur - d’accélérer par un facteur 10 les traitements sur les applications de type séquençage génétique, détection de fraude ou autorisation de cartes de crédit. La baie DSSD D5 peut s’exploiter en mode partagé sur des configurations allant jusqu’à 48 serveurs redondants.

Les systèmes flash DSSD D5 se présentent sous la forme de racks 5U.

Le stockage est connecté à chaque nœud via des liaisons PCIe Gen3 tirant parti du protocole NVMe. Le système flash D5, fourni sous la forme d'une appliance externe, présente des temps de latence de l'ordre des 100 microsecondes, des débits allant jusqu’à 100 Go/s et supporte jusqu’à 10 millions d’entrées/sorties par seconde dans un rack 5U. Dans un futur proche, la division Plateformes convergées d’EMC va incorporer ces DSSD D5 à son portefeuille d’infrastructures convergées VCE, indique le fournisseur.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité