Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

L'Image du jour

Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

Le secteur du retail français, escargot des réseaux sociaux

Evolution des pics d'engagements en France selon le jour de la semaine. (crédit : D.R.)

Evolution des pics d'engagements en France selon le jour de la semaine. (crédit : D.R.)

Avec un temps de réactivité de 13h et 53 minutes pour répondre à une question émanant d'un réseau social, les entreprises du secteur du commerce et de la distribution en France sont largement derrière les 4h et 29 minutes enregistrées par leurs homologues américaines. Si Facebook constitue la première source d'engagement en France, aux Etats-Unis c'est Instagram qui arrive en tête.

Particulièrement actifs sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram...), les entreprises françaises du secteur du retail (commerce et distribution) ont encore beaucoup à faire afin d'égaler le dynamisme de leurs homologues aux Etats-Unis. « Indéniablement, l'impact du social media est prouvé, validé et accepté par les grands décideurs aux Etats-Unis. Les marques outre-Atlantique ont entamé le virage de la professionnalisation de la gestion des médias sociaux et s’imprègnent des usages des consommateurs en ligne pour améliorer l’expérience et l’engagement client », a indiqué dans un communiqué Jérôme Beauguitte, directeur digital business solutions de Sprinklr, spécialisé dans l'analyse des réseaux sociaux, qui a publié une étude sur ce sujet.

D'après cette étude, on apprend ainsi que le temps de réponse des marques françaises pour répondre aux demandes consommateurs sur les réseaux sociaux est en moyenne de 13h53 contre 4h29 aux Etats-Unis. Un temps de réponse qui descend à 1h21 pour Amazon, décrochant ainsi le record du temps de réponse le plus rapide de tous les retailers étudiés. « L’utilisation de la photo devient la règle aux Etats-Unis et l’analyse de Sprinklr met en lumière une évolution majeure confirmant cette pratique : l’importance croissante d’Instagram, devenu n°1 en volume d’engagements devant Facebook, avec 53% contre 46%, en seulement 12 mois. Comparativement, en France en 2015, Instagram pèse autant que Twitter, soit environ 15% des engagements », explique Sprinklr.

A noter également que si aux Etats-Unis 90% des posts générant de l'engagement (ensemble de likes, commentaires, partages et mentions autour d'une marque) comportent une photo, en France, cette proportion descend à 77%, 15% de l'engagement étant généré via du texte (contre 4% aux Etats-Unis) et 8% par de la vidéo (8% aux Etats-Unis).

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 10/02/2016 à 14h19 par Arsene Lupin (Membre) :

@Nathan: c'est pour la rime dans "Le secteur du retail français, escargot des réseaux sociaux"
En effet, escargot se traduit par "snail", en anglais !
Je plaisante mais ça m'énerve aussi cette manie, d'autant qu'un remplacement de "retail" par "détail" n'aurait pas empêché la compréhension du titre, qui serait resté concis.

Signaler un abus

le 10/02/2016 à 10h57 par Nathan (Membre) :

"retail" ? Pourquoi utiliser des termes qui ne veulent rien dire en français ?

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
26 Octobre 1992 n°518
Publicité
Publicité