Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les PME françaises incitées à se tourner davantage vers les TIC

Les PME françaises incitées à se tourner davantage vers les TIC

Le ministère des PME veut inciter 200 000 petites entreprises à tirer davantage profit des nouvelles technologies. A travers un programme de deux ans et 7 M€, plusieurs initiatives seront mises en oeuvre afin de permettre aux TPE et PME "d'innover plus, d'exporter plus, d'embaucher plus".

"Bousculer les comportements". C'est ce que compte réaliser Renaud Dutreil, le ministre des PME, en développant l'usage des nouvelles technologies par les petites entreprises. Un mouvement considéré comme "une nécessité incontournable". Un recours accru aux nouvelles technologies nécessaire Si, comme l'indique la récente étude annuelle BNP Paribas Lease Group, 89 % des PME françaises disposent d'un accès Internet haut débit, la part de leurs investissements consacrés aux TIC n'a pas augmenté entre 2004 et 2005, stagnant à 28 %. Les petites entreprises sont, en outre, moins nombreuses que leurs voisines européennes à s'afficher sur le web : 52 % seulement possèdent un site Internet, contre 82 % des PME allemandes et 77 % des britanniques. Enfin, 840 000 petites sociétés sont "totalement déconnectées de l'économie numérique", d'après le ministère, et seules 15 % "tirent pleinement profit des TIC". Trois axes de développement Mis en oeuvre dans le cadre du programme "croissance PME, compétitivité et performance", l'action "Entrepreneurs, faîtes le choix de l'économie numérique" s'appuie sur trois piliers, combinant formation, campagne de communication et avantages commerciaux. Le ministère lancera ainsi une offre de découverte des TIC, à travers les "Passeports pour l'Economie Numérique". L'offre, gratuite, permettra aux entreprises de réaliser les avantages qu'elles peuvent tirer de l'usage des nouvelles technologies. Une vingtaine de modules d'initiation et de présentation, au contenu pratique, seront proposés dans 600 points d'accueil. Les PME composeront leur programme à la carte, l'objectif étant de permettra à 200 000 entreprises de bénéficier d'un passeport d'ici deux ans. Renaud Dutreil a également estimé nécessaire une meilleure adaptation des offres commerciales aux besoins et aux compétences des petites structures. Un effort de consultation avec les acteurs du marché des TIC sera mis en place afin de parfaire les offres d'équipements informatiques - notamment dans les secteurs porteurs comme la dématérialisation - et télécoms, de distribution, de financement, etc. Les PME et TPE détentrices d'un passeport pour l'économie numérique bénéficieront d'avantages commerciaux ou de conditions de financement intéressantes et les partenaires commerciaux verront leurs offres labellisées. Enfin, pour accompagner ces mesures, le ministère des PME s'appuiera sur une vaste campagne de communication vantant les avantages de l'économie numérique. Le mot d'ordre : faire prendre conscience que les nouvelles technologies constituent une culture appelée à se pérenniser et offrir l'occasion d'en découvrir toutes les applications qui peuvent en découler. Au total, le ministère devrait consacrer 7 millions d'euros dans ce programme. Une somme à laquelle il faudra ajouter le financement de la campagne de publicité, qui sera assurée par un club formé par les partenaires. L'opération sera lancée officiellement à l'automne 2006.



Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité