Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

L'Image du jour

Avec plus de 30 000 inscrits pour sa 2e édition de BIG 2016, Bpifrance a réuni start-ups, ETI, grands comptes et entrepreneurs.

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Micro Focus rachète Borland et les outils de test de Compuware

Micro Focus rachète Borland et les outils de test de Compuware

Borland a sorti plusieurs outils cultes pour les développeurs, dont Delphi, C++ Builder et Jbuilder. (crédit : D.R.)

Cette fois, c'en est vraiment fini de l'aventure de Borland : après la filialisation des outils de développement dans Codegear et leur reprise par Embarcadero, voici que Borland, qui s'était recentré sur les outils de gestion du cycle de vie applicatif, est racheté par Micro Focus pour environ 75 M$. Le même jour, l'éditeur d'outils de modernisation des applications mainframe annonçait aussi l'acquisition des activités de test de Compuware, pour environ 58 M$.

Les deux rachats, effectués en cash, ont été annoncés simultanément avec quelques informations financières suivant la clôture de l'exercice fiscal de l'éditeur au 30 avril ; Micro Focus devrait afficher un chiffre d'affaires en hausse de 20% à 228,2 M$. De leur côté, Borland pèse 172 M$ de chiffre d'affaires (mais a perdu plus de 200 M$ en 2008) et Compuware Testing & ASQ Business 74 M$ (pour un bénéfice avant impôt de 5 M$).

Le but de ces rachats, explique Micro Focus, est de prendre une position solide dans le marché du test logiciel et de l'assurance qualité, évalué à 2 Md$, et qui bénéficie de projections optimistes de la part des analystes. Jusqu'alors, Micro Focus ne comptait dans ce domaine que sur son produit Data Express.

40 M$ pour restructurer ce qui reste de Borland

Pour l'intégration de ces nouvelles acquisitions, Micro Focus prévoit déjà une charge exceptionnelle de restructuration de 40 M$ pour Borland, et de 7 M$ pour l'activité tests logiciels de Compuware. L'éditeur commence à avoir une certaine habitude dans ce domaine ; ces trois dernières années, Micro Focus a absorbé 5 sociétés, dont Acucorp et Netmanage.

Fondé en 1983, notamment par le Français Philippe Kahn, Borland a produit plusieurs outils cultes pour les développeurs, dont Delphi, C++ Builder et Jbuilder. L'éditeur a toutefois tardé à réagir au moment de la montée en puissance d'Eclipse, et a finalement décidé de jeter l'éponge, abandonnant le marché des développeurs pour celui des directions informatiques, avec un discours axé sur la maîtrise des projets de développement (ALM, Application lifecycle management). Il avait renforcé son offre de test et d'assurance qualité en procédant lui-même à des acquisitions en 2006 : Segue Software et Gauntlet. Delphi et JBuilder survivent aujourd'hui comme des outils accessibles à la demande.

Sur le même sujet :


- Le 15 juillet 2008 : Micro Focus s'offre Liant, éditeur d'outils Cobol

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité