Le CEA annonce la mise en service du Tera100, le super calculateur développé par Bull. C'est la Direction des Applications Militaires du CEA qui utilisera les capacités de calcul de ce supercomputer pour son programme de simulation nucléaire. D'une puissance de 1,05 Petaflops, le Tera100 se classe, à ce jour, parmi les 3 premiers supercalculateurs au monde.

Installé en mars dernier par Bull, le Tera 100 a été mis sous tension le 26 mai 2010. Il regroupe 4 300 serveurs de type bullx série 5 équipés de 140 000 coeurs Intel Xeon 7500, une plateforme X86-64 donc en lieu et place des Itanium IA-64 du Tera10. La mémoire vive exploitable atteint un total de 300 To, et la capacité de stockage globale 20 Po. Le système offre un débit de 500 Go/s pour les échanges entre machines. Selon Bull et le CEA, la capacité de calcul représente « plus d'opérations en une seconde que ce la population ferait en 48 heures, à raison d'une opération par seconde et par personne. »

Par rapport au Tera10, reposant sur des puces Itanium et mis en service en 2005, ce supercomputer est jusqu'à 20 fois plus puissant tout en occupant le même emplacement au sol et en offrant un meilleur rendement énergétique.

Le CEA met en service le Tera 100 développé avec Bull sur une base de Xeons. Il remplace le Tera 10 à base Itanium 2, décidément sur le déclin, même pour les super-calculateurs."