La belle-iloise a entrepris une transformation radicale en 2020 afin de rendre son réseau internet plus flexible et sécurisé sur l’ensemble de ses sites. Un défi de taille pour cette conserverie familiale : l’entreprise a dû, à la fois se défaire de la dépendance à un opérateur unique pour une plus grande flexibilité et une connectivité internet plus puissante mais aussi sécuriser tous ses sites et les rendre résilients en cas de défaillance. Pour cette opération elle a choisi la solution Barracuda Networks, épaulée tout au long de la transformation par l’intégrateur A2com. Ce dernier a recommandé le déploiement d’une configuration SD-WAN pour limiter la dépendance à un seul opérateur et profiter d’accès fibres et/ou du réseau 4G pour chaque site.

La conserverie a, dans un premier temps, lancé un appel d’offre en janvier 2020 avec pour volonté de migrer l’ensemble de ses sites avant la fin de l’année. « Quand nous avons commencé à travailler avec le partenaire A2COM, c’était en juin, nous avions moins de 6 mois finalement, pour tout migrer, soit plus de 80 magasins, notre siège et notre entité logistique » détaille José Lugo, responsable infrastructures & télécommunications de la belle-iloise, ajoutant qu’il s’agit là d’un « challenge important pour un planning assez ambitieux ». Les nouveaux liens opérateurs SDSL et fibre ont été mis en place entre juillet et septembre 2020 pour une mise en place des équipements Barracuda dans les deux mois qui ont suivi sur l’ensemble des 90 sites existants. La belle-iloise annonce avoir finalisé la migration des magasins au 31 octobre 2020, respectant ainsi son calendrier.

José Lugo est responsable des infrastructures & télécommunications au sein de La belle-iloise depuis décembre 2016. (Crédit :La belle-iloise)

Un déploiement rapide pour plus de sécurité

Historiquement, la conserverie avait un réseau MPLS (Multiprotocol Label Switching) avec un seul opérateur, Alphalink, et une faible bande passante. « Cette configuration ne répondait plus aux nouveaux besoins que nous avions dans nos boutiques pour faire de l’omnicanalité, offrir des services de click and collect ou de livraison, mais aussi offrir des services digitaux supplémentaires pour nos magasins » poursuit José Lugo. Le passage du MPLS au SD-WAN est apparu comme une évidence. « Nous avons totalement changé l’architecture, passant d'un réseau centralisé, avec un pare-feu centralisé à des liens internet par magasin, la possibilité de multiplier ces derniers pour augmenter la résilience de chaque site ou avoir de la tolérance de panne ». Le MPLS a ainsi été résilié fin 2020. L'entreprise a également pu profiter d’accès fibres et/ou du réseau 4G pour chaque site, grâce à l’installation d’une clé 4G dans chaque magasin activée en cas de secours. La conserverie possède également, du fait de sa situation géographique (sur la presqu’île de Quiberon) un secours satellite, lui permettant de cumuler plusieurs liens si besoin.

Le site de production de la conserverie La belle-iloise est situé sur la presqu'île de Quiberon. (Crédit : Patrick Forget / La belle-iloise)

Les solutions CloudGen Firewall et Firewall Control Center de Barracuda ont par la suite été déployées. La sécurisation de l’architecture réseau de l’entreprise était essentielle pour répondre à ses enjeux de modernisation et de croissance. « Il s’agissait de sécuriser de façon moderne avec les enjeux de sécurité que l'on a aujourd'hui » précise José Lugo. La solution CloudGen Firewall propose ainsi de faire du déchiffrement SSL et du sandboxing afin d’optimiser la défense contre toute attaque potentielle, un réel plus pour l’entreprise. « Nous demandions des firewall nouvelle-génération et du SD-WAN au sein d’une même solution. Très peu d’acteurs proposaient les deux, à l’exception de l’offre de Barracuda » ajoute -t-il.

Des projets d’expansion réalisables et une réduction des coûts

Respecter les délais impartis fut un challenge pour La belle-iloise, lui permettant de se concentrer sur d’autres projets d’expansion. L’entreprise a ainsi pu déployer un nouveau logiciel de caisse accessible en mode SaaS. « La fiabilité des liens internet en magasin que confère le SD-WAN de Barracuda offre à l’entreprise une réelle souplesse opérationnelle » précise José Lugo ajoutant que la belle-iloise utilise également la solution Barracuda de sauvegarde en mode SaaS de son environnement Office 365, à savoir Cloud to Cloud Backup. En parallèle, La belle-iloise finalise avec cette configuration un plan de reprise d'activité sur la partie IT.

La console de gestion sécurisée de Barracuda pour les déploiements CloudGen Firewall. (Crédit : Barracuda Networks)

Passant à un meilleur débit internet, l’entreprise s’attendait à une augmentation considérable des coûts. « Pour plus de débit, de sécurité et de maîtrise de l’environnement, nos coûts s’en voient réduits, nous nous considérons comme gagnants sur ce point » explique José Lugo. « Côté DSI, un projet nous tenait à cœur : pouvoir répliquer nos serveurs sur un site distant. Avec cette transformation et les équipements Barracuda, cela a été rendu possible tout en maîtrisant les coûts. Cela nous coûte moins cher qu'auparavant alors que nous disposions d'une bande passante plus faible et avec beaucoup moins de visibilité sur la sécurité. L’économie globale est de l’ordre de 15%, alors que les liens magasins ont quadruplé en débit » conclut-il.