Honeywell a des ambitions dans le quantique. Inconnu sur cet aspect de l’informatique, la firme veut pourtant « construire d’ici 3 mois l’ordinateur quantique le plus puissant du monde », explique Tony Uttley, président de la division informatique quantique d'Honeywell. En termes de guerre des qubits, la firme prend comme métrique celle d’IBM appelée le volume quantique (nombre de qubits physiques, degré de connexion et tendance à l'erreur). Elle revendique aujourd’hui un système de 4 qubits avec un volume quantique de 16, mais devrait atteindre 64 dans les mois à avenir (IBM est actuellement à un système de 28 qubits pour un volume de 32). Honeywell ambitionne de décupler ce volume chaque année pendant 5 ans. Sur la partie technique, l'ordinateur d'Honeywell utilise des ions ytterbium piégés dans un champ électromagnétique dans une rainure étroite construite dans une puce.

- Datastax rachète The Last Pickle. Le fournisseur Datastax à l'origine d'une base de données NoSQL et l'un des plus grands contributeurs au projet Cassandara de la fondation Apache, a mis la main sur The Last Pickle. Cette société néo-zélandaise est spécialisée autour Cassandra, plus précisément dans les services et conseils autour de cette base de donnée distribuée. Cette dernière, créée en 2012, connait dans le monde un véritable engouement et est utilisée notamment par des entreprises comme Spotify, T Mobile et AT&T. Le fondateur de The Last Pickle, Aaron Morton, a travaillé sur Cassandra lorsqu'il était chez Weta Digital pour les effets spéciaux du film Avatar et permettre aux créateurs de stocker leurs données. « Il y a deux aspects dans ce que fait The Last Pickle», a expliqué Sam Ramji, directeur de la stratégie de Datastax. « L'un est le conseil, très visible, qui les a amenés à devenir des experts mondiaux du fonctionnement de Cassandra [...] Et l'expérience dans la construction de systèmes avec des dizaines de milliers de nœuds - et les défis auxquels leurs clients sont confrontés - est quelque chose que Datastax peut également proposer à ses clients. The Last Pickle s'est également distingué en fin d'année 2019 en lançant la v2 de l'outil Reaper qui permet de faciliter l'accès des communications Java Management Extensions aux machines locales adossées à Apache Cassandra.

- Apple transige sur l’affaire des iPhone ralentis. La firme de Cupertino a aux Etats-Unis comme en France décidé de négocier un montant pour mettre fin à un contentieux sur les iPhone. Cette somme est plus élevée que dans l’Hexagone (25 millions d’euros infligés par la DGCCRF) en s’élevant à 500 millions de dollars. Pour mémoire, des détenteurs d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de conduire à un ralentissement du fonctionnement de leur appareil, notamment les iPhone 6, SE et 7. Dans l’incapacité de revenir à la version précédente du système d’exploitation, de nombreux consommateurs auraient été contraints de changer de batterie voire même d’acheter un nouveau téléphone.