Pour réduire le nombre d'accidents sur son réseau routier, le gouvernement américain veut faire communiquer les voitures via des réseaux sans fil.

L'Image du jour

Pour réduire le nombre d'accidents sur son réseau routier, le gouvernement américain veut faire communiquer les voitures via des réseaux sans fil.

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

Dernier Dossier

Start-up 2014, les nouveaux maîtres de la Silicon Valley

En juin dernier, nous étions de retour à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour la quinzième édition ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Bilan réseaux sociaux 2012 : rachats à foison et Facebook sur le devant de la scène

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

En 2012, les réseaux sociaux et leurs technologies suscitent bien des convoitises de la part  d'entreprises comme Atos, Google, Microsoft Oracle ou encore Salesforce.com qui réalisent diverses acquisitions. Facebook fait parler de lui en tombant plusieurs fois en panne avant et après sa très attendue introduction en bourse. Le réseau social attire l'attention lorsqu'il est accusé d'avoir diffusé des messages privés. Après avoir enquêté, la CNIL décide de le dédouaner.

2012 est une année riche dans le domaine des réseaux sociaux d'entreprise. En janvier, lors des conférences Lotusphère et Connect, IBM présente les améliorations de Connections 4, son  logiciel de réseau social d'entreprise. Huit mois après, Big Blue enrichit encore sa plate-forme communautaire. 2012 a également été marquée par une poignée de rachats dans ce domaine. En avril, Atos s'offre Bluekiwi. De leur côté, Salesforce.com et Oracle se répondent à coup d'acquisitions de technologies. En juin, le premier annonce le rachat de Buddy Media, spécialiste du  marketing sur les réseaux sociaux. Quelques semaines après, le second s'offre Collective Intellect pour suivre et analyser les conversations échangées sur les sites communautaires.

En juillet, Oracle réalise une nouvelle acquisition : il s'agit de la start-up  Involver qui lui permet de développer à son tour son offre de marketing sur les médias sociaux. Quant à Microsoft, il débourse plus d'un milliard de dollars pour s'emparer du réseau social d'entreprise Yammer. En aout, la société de Marc Benioff décide d'ajouter une extension à Chatter, baptisée Salesforce Communities, pour créer des réseaux sociaux d'entreprise (RSE) permettant cette fois d'interagir avec les clients et les partenaires. Le même mois, Google se paye Wildfire pour consolider son marketing des réseaux sociaux. Du côté des sites communautaires grand publics, Microsoft ouvre en mai les portes de son réseau social So.cl.

Facebook au coeur de l'actualité


En février, Facebook subit une courte panne après sa demande d'introduction en bourse. Un mois plus tard, le réseau tombe plusieurs heures suite à une attaque par déni de service. En septembre le site est accusé d'avoir diffusé des messages privés à la suite d'un bug. Il est auditionné par la CNIL qui après avoir mené l'enquête, le dédouane.

Fin septembre, Facebook annonce qu'il va supprimer toutes les données de reconnaissance faciale en Europe. Après avoir testé un site payant de mise en avant des publications, le réseau  ajoute une fonctionnalité appelée Collections qui permet à des marques d'ajouter le bouton « I Want » à leurs produits. En novembre, les cadres interrogés par l'Apec jugent les réseaux sociaux professionnels pertinents pour multiplier les opportunités professionnelles mais moins utiles que les actions classiques pour décrocher un emploi.

Ces sites sont bien sûr très exposés à des problèmes de sécurité. Toutefois, Facebook s'avère aussi être un allié précieux dans la traque des cybercriminels. En décembre, le FBI s'appuie sur le réseau pour arrêter des cybercriminels impliqués dans l'utilisation du botnet Butterfly.




Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité